Ottignies - Marseille: 1200 km à pied pour soutenir le Centre William Lennox

Jean-Marie Van Butsele est un ancien gendarme et policier fédéral. C'est aussi un grand sportif. Il va marcher les 1200 kilomètres qui séparent Ottignies de Marseille avec une moyenne de 40 kilomètres par jour. Il ne le fait pas seulement pour le défi sportif, mais surtout pour la bonne cause. Il a ça dans le sang. "Quand j'étais chez les scouts déjà. On faisait des collectes de charbon pour les personnes défavorisées à l'époque. Et ça m'est toujours resté. J'ai toujours eu envie de mener des actions. Depuis 1997, c'est maintenant chaque année." Il a déjà récolté 8000€ et espère à son arrivée à Marseille atteindre les 20.000€. Cet argent sera versé à la Fondation William Lennox et à l'ASBL "Mes Mains pour toi" qui permet de soulager les enfants hospitalisés par des massages thérapeutiques.

Une centaine de marcheurs au départ de la première étape

Parmi les marcheurs de cette première étape, Jean-Michel Bernard. Le directeur général du Centre William Lennox explique : "Le financement des institutions ne nous permet pas nécessairement de faire beaucoup de choses à côté des soins. Donc ces initiatives nous permettent d'améliorer le bien-être et le quotidien de nos patients." Cela permettra notamment à l'équipe d'éducateur sportif d'acheter des vélos adaptés ou des joëlettes, ces fauteuils roulants à une seule roue et des brancards qui permettent à des personnes à mobilité réduite de faire des balades en forêt accompagnés par deux éducateurs.

Rééducation neurologique

Le Centre hospitalier neurologique William Lennox est un hôpital spécialisée dans la rééducation des patients souffrant d'un AVC ou encore d'un traumatisme crânien. Parmi les patients, Samuel a eu un très grave accident de voiture il y a deux mois et demi. Il était paralysé d'un côté. Aujourd'hui, il participe aux premiers kilomètres de la marche de Jean-Marie. "Ça prouve que mon évolution avance et que je peux montrer à cette personne, Jean-Marie Van Butsele, qui va faire son grand trajet que même nous, étant hospitalisés à Lennox lui prouver qu'on avance et que ça fait du bien à notre santé aussi, dit Samuel avec beaucoup d'émotion dans la voix.

Arrivée à Marseille est prévue le 18 mars. Ensuite, Jean-Marie Van Butsele a déjà annoncé qu'il voudrait s'investir plus et devenir bénévole au Centre hospitalier neurologique William Lennox.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK