Mouvement de grogne à la prison d'Ittre: retour à la normale d'ici ce mercredi

Mouvement de grogne à la prison d'Ittre: pas de préau jusqu'à nouvel ordre
Mouvement de grogne à la prison d'Ittre: pas de préau jusqu'à nouvel ordre - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

"Notre principale revendication a été satisfaite: que le détenu qui avait agressé un agent soit extrait de la prison. C'est désormais le cas. Un retour à la normale est donc prévu dans les prochaines heures", indique Christopher Ghyselinck, délégué CSC à la prison de Ittre. Les prisonniers ont donc droit à 3h30 de préau cet après-midi et les visites vont reprendre à partir de demain. "On y va petit à petit", précise-t-il.

Le détenu en question a été entendu par un juge d'instruction. Il est placé sous mandat d'arrêt, a indiqué mardi le parquet du Brabant wallon à l'agence Belga. Âgé d'un peu moins de 40 ans, il a été déféré mardi après-midi devant le parquet du Brabant wallon. Au terme de son audition, il a été placé sous mandat d'arrêt pour tentative d'assassinat et port d'arme prohibée. Il devrait en outre être bientôt transféré à la prison de Nivelles.

Les agents de la prison d'Ittre avaient lancé un mouvement de grogne car ce détenu a agressé un agent avec une arme blanche dimanche. "Pas de préau ni de visites jusqu'à nouvel ordre. Juste les repas de midi et du soir et les obligations légales", avait indiqué Michel Jacobs, secrétaire général Amio justice au syndicat socialiste, la CGSP .

Au moment de l'agression, l'agent a voulu lancer l'appareil d'alerte mais celui-ci n'a pas fonctionné. C'est par hasard qu'un collègue, en passant par là, lui est venu en aide. Suite à cet incident et à l'inquiétude suscitée par l'inutilité de l'appareil d'alerte, les agents fonctionnent en service réduit depuis dimanche soir. Une investigation doit être lancée sur ce système d'alerte. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK