Mercato politique à Waterloo et à la province: une élue Défi rejoint le MR

Dans un communiqué diffusé ce matin, Fiorella Iezzi, conseillère communale à Waterloo et conseillère provinciale, annonce qu'elle quitte Défi pour rejoindre le MR. 

"C'est le résultat de mûres réflexions, explique-t-elle. Mon engagement politique a toujours reposé sur mon envie d'améliorer la qualité de vie des citoyens. C'est sur ce fondement que je m'étais promis d'assumer mes mandats en évitant de tomber dans le jeu d'une opposition constante ou de principe."

"Après huit mois passés aux côtés de la bourgmestre de Waterloo, Florence Reuter, j'ai pu constater sa réelle capacité d'écoute et surtout son aptitude à dépasser les clivages politiques traditionnels pour mener une politique de bon sens dans l'intérêt de tous les Waterlootois."

Le MR conforte son assise

Et Fiorella Iezzi affirme avoir fait le même constat à la province. Elle dit apprécier "le caractère optimiste et pragmatique du travail du collège, bien loin de la caricature qui est régulièrement dépeinte du Mouvement réformateur".

Pour le MR, ce ralliement est une bonne nouvelle, mais il ne change pas grand chose à l'équilibre des forces en présence. A Waterloo, les libéraux disposaient déjà d'une majorité pléthorique avec 24 élus sur 31. A la province, le MR passe de 16 à 17 sièges.

Pour Défi par contre, c'est un coup dur. Le parti présidé par Olivier Maingain n'est désormais plus représenté au conseil communal de Waterloo. Et il ne dispose plus que de deux élus à la Province.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK