Les 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve sont annulées

Cette grande manifestation du folklore estudiantin va devoir s'adapter au contexte de menace terroriste.
Cette grande manifestation du folklore estudiantin va devoir s'adapter au contexte de menace terroriste. - © BRUNO FAHY - BELGA

La quarantième édition des 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve, prévue les 26 et 27 octobre prochain, est annulée, nous a indiqué Jean-Luc Roland (Ecolo), le bourgmestre d'Ottignies-Louvain-la-Neuve. Cette décision a été prise par le Centre Sportif Étudiant (CSE), notamment en raison des coûts trop importants des mesures de sécurité supplémentaires nécessaires pour respecter les directives fédérales sur l'organisation d'événements de grande ampleur dans le contexte actuel de menace terroriste.

"Après réflexion et calculs, le CSE ne peut pas assumer cette augmentation considérable des coûts liés à la sécurité, même en faisant payer l'entrée de chaque concert", souligne l'organisation.

Les villes et communes de Belgique sont tenues par des contraintes du SPF Intérieur pour l'organisation d'événements, rappelle Jean-Luc Roland.

Trois zones avec un accès payant...

La police de la zone avait pris contact avec le CSE dans le cadre des mesures de sécurité à prendre en vue des 24 heures vélo 2016 et "pour garantir la sécurité dans le contexte que l'on connaît", indique le bourgmestre Ecolo.

Il y a une semaine, une ordonnance de police avait été adoptée au conseil communal, balisant ces mesures.

Le principe adopté : limiter l'accès aux 24 heures sur trois grandes zones. Deux avaient été choisies : place des Sciences et parking Leclercq (soit 20 000 mètres carrés). Il restait alors à définir une troisième zone selon le bourgmestre. Parmi les propositions, ont été citées la place Sainte Barbe et la place de l'Aula. Cette dernière aurait été choisie selon nos informations.

... un dispositif qui "ne répondait plus à l'âme des 24h"

Le président du CSE a estimé qu'il fallait payer l'entrée à hauteur de 3 euros de personne. Mais au vu des estimations, le prix d'entrée devait être porté à 5 euros.

Trop cher selon le président du CSE qui a décidé, en concertation avec les cercles étudiants et les instances de l'UCL, d'annuler les 24 heures.

"Les 24h vélo sont un événement festif, axé sur une course cycliste et des activités folkloriques impliquant l'ensemble des collectifs étudiants (cercles, régionales, kots à projet) et qui s'adressent à un large public (étudiants, enfants, ados, habitants, etc). Circonscrire l'événement à trois zones précises ne répondait plus à l'âme des 24h, et ne rejoignait donc plus les objectifs visés par le CSE."

Le bourgmestre explique avoir tout fait pour que l'événement s'organise, malgré le contexte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK