Louvain-la-Neuve: dès ce mardi, mise en place d'une nouvelle passerelle cyclo-piétonne pour relier les quartiers

Un chantier spectaculaire commence ce mardi à Louvain-la-Neuve : la pose d’une passerelle cyclo-piétonne au-dessus du boulevard de Wallonie. Cette passerelle, qui pourra aussi supporter le passage de véhicules d’entretien et de secours, est une pièce majeure dans la construction du quartier Courbevoie, au-dessus du parking RER. Elle va permettre la jonction entre ce nouveau quartier et ceux de Lauzelle et de la Baraque.

"C’est une nouvelle connexion douce dans Louvain-la-Neuve, qui permettra de boucler le tour de la ville à pied ou à vélo, explique Laurent Graas, responsable du projet chez Besix Real Estate Development. C’est vraiment un chaînon manquant qui va réunir un peu plus les habitants."

3 images
La passerelle reliera le quartier Courbevoie au quartier de Lauzelle en enjambant le boulevard de Wallonie, l'une des entrées de la ville. © MC-Carré

Un éclairage de nuit

Cette passerelle aura de belles dimensions : cinquante mètres de long pour 3,5 mètres de large. Avec ses deux grandes arches très fines et légèrement évasées, elle aura l’allure d’un pont suspendu.

"On est ici à l’entrée de la ville, donc on souhaitait marquer cette entrée en faisant un geste architectural, autant qu’on pouvait se le permettre à Louvain-la-Neuve. La forme de la passerelle sera donc différente des autres passerelles qu’on peut voir ici. Et on a aussi essayé de soigner l’éclairage. Alors que les autres passerelles ne sont pas visibles la nuit, celle-ci le sera. Il y aura un éclairage LED intégré dans la main courante, des spots dans le tablier de la passerelle et dans les culées en béton qui la soutiennent."

3 images
Les arches métalliques seront soulevées par une grue et posées sur les fondations coulées de part et d'autre du boulevard. © Hugues Van Peel - RTBF

Circulation interrompue sur le boulevard

Les fondations de la nouvelle passerelle ont été coulées il y a plusieurs mois déjà, avant le confinement. Ce mardi commence donc la pose de l’imposante structure métallique, un travail minutieux qui prendra deux jours et qui nécessitera la fermeture du boulevard de Wallonie.

Une fois cette étape franchie, il faudra s’occuper des finitions, des travaux d’électricité et de la pose du revêtement. Tout sera terminé pour l’inauguration prévue en octobre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK