Le Théâtre de la Valette a souffert du confinement mais se montre positif

La crise sanitaire a eu des conséquences financières non négligeables sur le théâtre de La Valette à Ittre. Il est temps maintenant de penser à l’après Covid-19 et de préparer la prochaine saison, avec optimisme. Le journaliste de la DH Les Sports + Jérôme Brys a rencontré le directeur du théâtre.

Durant tout l’été, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid-19.


►►► L’article de la DH Les Sports + dans son intégralité : "À La Valette, à Ittre, on reste positif malgré la crise"


Le directeur Michel Wright m’a expliqué que 50% des revenus du théâtre sont passés à la trappe avec le confinement”, rapporte le journaliste Jérôme Brys. “Pour un petit théâtre comme celui d’Ittre, même si son rayonnement dépasse largement les frontières ittroises, c’est quand même un coup dur.

La saison va reprendre le 8 octobre avec la pièce Sentiments Provisoires de Gérald Aubert. Jérôme Brys raconte : “C’est une comédie rock and roll qui se déroule dans les années 80. C’est l’histoire d’une femme qui annonce à son compagnon, un peu plus âgée, qu’elle a décidé de le quitter pour son meilleur ami. Cette pièce traite avec beaucoup de légèreté des thèmes universels comme l’amour et l’amitié. Apparemment, on y rigole beaucoup ! Je n’ai pas encore eu l’occasion de voir la pièce, mais je pense que ça vaudra le détour”.

La pièce sera à l’affiche du théâtre de La Valette jusqu’au 8 novembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK