Le SPF Justice mauvais payeur? Ores a coupé le gaz au palais de justice II de Nivelles

Depuis mercredi, la concierge du Palais de Justice II, à Nivelles, n'a plus d'eau chaude. "Par cette chaleur, on peut dire que ce n'est pas encore trop grave", nous confie Isabelle Luelmo par téléphone, mais se laver à l'eau froide n'est pas vraiment agréable. De plus, les équipes d'entretien et les agents sont eux aussi privés d'eau chaude. Les premières pour nettoyer les bureaux, les seconds pour faire leur vaisselle du jour puisqu'ils y sont contraints."

La société Ores a, sur demande du fournisseur d'énergie Luminus, posé des scellés sur les compteurs de gaz au nouveau Palais de Justice et ce, depuis mercredi.

"La concierge et le Palais n'ont plus de gaz"

En cause? "Des factures d'un montant de 19 499 euros, précise Christophe Hanon, qui est à la fois l'auditeur du Travail du Brabant wallon mais qui fait aussi office de gestionnaire du bâtiment en question. Je reçois les factures, j'encode ces factures dans un système informatique et les envoie au SPF Justice qui doit procéder aux paiements. Ce qui visiblement n'a pas été fait. Et nous avons aussi envoyé les rappels, mises en demeure et annonces de coupure mais rien n'y a fait. La concierge et le Palais n'ont plus de gaz."

Ores confirme la procédure en cours et ajoute qu'elle ne pouvait faire autrement que ce que lui a demandé son fournisseur. "On n'aurait pas pu placer un compteur à budget comme cela se fait pour les particuliers, explique Jean Michel Brébant, porte-parole d'Ores. Pour régulariser la situation, il faut donc payer la note et qu'un nouveau contrat soit signé avec un fournisseur d'énergie".

Le SPF Justice mauvais payeur ? Le citoyen est en droit de s'interroger. Car non seulement il n'a pas payé sa note de gaz mais en plus, il doit aussi de l'argent pour l'électricité. "La dernière facture date de mars dernier. Le découvert est de 23 754 euros et 19 cents", ajoute encore Christophe Hanon.

Paiement finalement effectué

Est-ce un effet médiatique ? Quoi qu'il en soit, le SPF Justice a fini par payer les factures de gaz et d'électricité du Palais de Justice, a-t-on appris jeudi après-midi. Au passage, il en a profité pour changer de fournisseur. Ce dernier promet la réouverture imminente des compteurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK