Le dernier quartier général de Napoléon remis à neuf

Salle du "Hussard"
Salle du "Hussard" - © Patrick Michalle RTBF

C'était une vieille ferme qui en 1815 appartenait à un certain Henry Boucquéau. Napoléon y a séjourné le soir et la nuit du 17 et 18 juin 1815. Le lendemain il perdait la bataille de Waterloo. Depuis, la ferme est devenue un musée retraçant cet épisode de l'histoire. Ce jeudi on inaugurait sa rénovation à quelques jours du bicentenaire de la fameuse bataille.

Henry Bouquéau et sa famille avaient pris la fuite en entendant les alliés s'approcher. La ferme du "Caillou" était déserte. Alors Napoléon Bonaparte et ses officiers y ont installé leur état-major. Un peu de restauration, quelques heures de repos mais surtout de longs moments à établir la stratégie contre l'ennemi. Tout le monde connait l'issue le lendemain: le 18 juin 1815 jour de la chute de l'empereur.

Mais que devint la ferme occupée une nuit durant par le stratège déchu? Elle fut tout d'abord incendiée durant la bataille. Vendue ensuite à bas prix par Bouquéau, retapée et transformée en auberge. Il faut dire que sa situation ne manque pas d'attrait à Vieux-Genappe, entre Nivelles et Bruxelles. En 1950 un privé la transforme en musée. Quelques années plus tard, c'est la province du Brabant qui la rachète et qui exploite le musée.

A partir de ce jeudi, deux semaines avant le bicentenaire, tout le monde pourra visiter un tout nouveau musée dans une ferme rénovée. Près d'un million d'euros ont été consacrés pour donner du lustre au lieu et mettre en valeur les vestiges laissés par Napoléon Bonaparte. Il était temps selon la directrice du musée; avant cette rénovation, on arrivait péniblement aux 10 000 visiteurs par an.

Michel Toussaint

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK