Le collège communal de Waterloo en quarantaine, mais le festival du film historique est maintenu

C'est dans un tweet que Florence Reuter a annoncé ce matin la mise en quarantaine du collège communal de Waterloo.
C'est dans un tweet que Florence Reuter a annoncé ce matin la mise en quarantaine du collège communal de Waterloo. - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Un échevin de Waterloo a été testé positif au Covid-19. Il a participé lundi à la réunion hebdomadaire du collège communal. Dès lors, bien que les distances de sécurité ont été respectées, l’ensemble du collège s’est placé en quarantaine par mesure de prudence. Ses membres subiront un test samedi comme le prévoit la procédure. Il a aussi été décidé de renforcer le télétravail au sein des services communaux.

"Nous nous isolons préventivement, mais nous continuons bien évidemment à travailler depuis notre domicile, commente Florence Reuter, bourgmestre, dans un communiqué. Cette situation est compliquée à gérer, tant sur le plan professionnel que personnel.  Elle nous rappelle surtout que, malgré les mesures de prudence, nous pouvons tous être contaminés. Il est de notre responsabilité à tous de redoubler de vigilance pour protéger nos proches et limiter la propagation du virus."

Le WaHFF maintenu

Tout cela tombe mal pour les autorités communales de Waterloo. En effet, c’est aujourd’hui que commence le Waterloo Historical Film Festival (WaHFF), dont le jury est présidé cette année par le comédien Patrick Ridremont. L’organisation de l’événement n’est pas remise en cause, mais le festival se résumera à son strict minimum.

"Approuvé par un virologue il y a quelques semaines, le protocole de sécurité mis en place aux Cinés Wellington sera maintenu. Il permettra aux jurés du festival et aux cinéphiles de visionner les nombreux films et documentaires présentés en et hors compétition officielle", peut-on lire dans le communiqué de la commune.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK