Le Brabant Wallon manque de bouchers et de boulangers

Le Brabant Wallon manque de bouchers et de boulangers
Le Brabant Wallon manque de bouchers et de boulangers - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Vingt-six métiers sont considérés comme prioritaire à la création en Brabant wallon par l'Instance Bassin Enseignement qualifiant - Formation - Emploi (IBEFE) qui a fait le point mardi à Nivelles sur ses activités et ses recommandations en matière de formation.

Il s'agit notamment des métiers de boucher et de boulanger pour le commerce, de monteur en sanitaire et en chauffage dans le secteur du bâtiment, de réceptionniste et employé d'étage pour l'hôtellerie, de chaudronnier tôlier, de dessinateur en électricité et en mécanique, de conducteur de ligne de production, de monteur frigoriste, d'installateur en système de sécurité, de chauffeur de poids lourd ou encore de magasinier.

L'IBEFE, composée par les acteurs des secteurs de la formation, de l'enseignement et de la mise à l'emploi (interlocuteurs sociaux, opérateurs de formation, représentants de l'enseignement...), recommande en outre le maintien de l'offre de formation pour adultes pour les délégués commerciaux.

Elle suggère par ailleurs des adaptations pour la formation d'installateurs électriciens (un tronc commun pour diverses spécialités), et estime qu'il faudrait allonger la durée des stages pour les électromécaniciens de maintenance.

Le travail de l'IBEFE a déjà abouti à la création d'une formation pour les assistants pharmaceutiques et à renforcer les formations de magasinier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK