Le Brabant wallon champion... de l'absentéisme de longue durée au travail

Le secteur des titres-service est notamment touché
Le secteur des titres-service est notamment touché - © Pixnio

C'est une étude menée par le bureau d'études de ressources humaines ACERTA auprès de 40.000 employeurs du secteur privé qui le révèle: ces quatre dernières années, l'absentéisme de longue durée a augmenté de 20% dans le pays. Ce qu'on entend par absents de longue durée, ce sont des travailleurs qui n'ont plus presté d'heures de travail depuis plus d'un an. Les travailleurs en congé de maladie sont donc de plus en plus nombreux, et encore plus en Brabant Wallon où leur nombre augmente de 31%.

Qu'est-ce qui explique ces chiffres dans la jeune province? Acerta n'a pas vraiment de réponse, sachant que, secret médical oblige, les employeurs ignorent tout des maladies dont souffre leur personnel. Impossible par exemple de dire si ces maladies sont directement liées au travail ou à un mauvais état de santé général. 

Un exemple dans le secteur des titres-services

Parmi les secteurs qui souffrent de cet absentéisme, on retrouve celui des entreprises de titres-services. Jean Sébastien Sterck, patron d'une société implantée à Tubize et vice-président d'Unitis, la fédération des sociétés de titres-services, le constate lui-même. Il estime à 8 à 10% le taux d'absentéisme dans le secteur, avec des conséquences importantes pour les employeurs. "J'ai une collègue qui dirige une société de titres-services à Braine-l'Alleud. Actuellement, 10% de ses travailleurs sont en absence de longue durée, sans compter ceux qui sont absents pour des durées plus courtes, donne-t-il comme exemple. Cela provoque un gros risque car elle ne parvient pas à engager des personnes pour les remplacer et risque de perdre les clients qu'elle ne peut pas dépanner". Ces absences génèrent plus de travail administratif et représentent un important coût financier pour ces employeurs "Cela met en danger certaines sociétés de titres-services", affirme le vice-président d'Unitis. Dans le cas de travailleurs absents pour des problèmes de santés lié à la pénibilité de leur tâche, certains employeurs prévoient des aménagements, au niveau des horaires notamment.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK