Le Brabant wallon alloue près d'1,5 million d'euros par an à la gestion des cours d'eau

Le Brabant wallon consacre près d'1,5 million d'euros par an à la gestion des cours d'eau sur son territoire.
Le Brabant wallon consacre près d'1,5 million d'euros par an à la gestion des cours d'eau sur son territoire. - © DR

Un an après les inondations dévastatrices qui ont touché plusieurs communes du bassin de la Dyle (Genappe et Court-Saint-Etienne notamment), la province du Brabant wallon organise ce mardi une rencontre avec les acteurs de l'eau et de la lutte contre les inondations. Il s'agit notamment d'expliquer la politique menée par la province dans cette matière et de présenter certains outils. La forte urbanisation du Brabant wallon ainsi que ses terres prisées par l'agriculture en font un territoire sensible aux inondations. La province consacre près d'1,5 million d'euros par an à la gestion des cours d'eau.

La politique provinciale en matière de lutte contre les inondations est fondée sur trois axes: la création d'ouvrages de lutte contre les inondations le long des cours d'eau gérés par la province, l'aide aux communes par le biais de subventions pour les travaux de prévention des crues et des coulées de boue, et la création d'une plateforme d'échange et d'expertise en matière de gestion des risques d'inondation en Brabant wallon.

Sur les cours d'eau de catégorie II, la province aménage des zones d'immersion temporaire (ZIT) et des zones d'expansion de crues (ZEC) sur base d'études hydrologiques. Une dizaine de projets ont été initiés et annuellement, près d'1,5 million d'euros sont consacrés à la gestion des 400 km de cours d'eau de compétence provinciale.

De plus, 400 000 euros sont prévus pour subventionner les travaux communaux sur les cours d'eau, et 250 000 euros sont également attribués via appel à projets pour les communes qui prennent des initiatives contre les coulées de boue.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK