La sablière de Mont-Saint-Guibert sollicite un permis pour 47 hectares supplémentaires, début de l'enquête publique

La sablière de Mont-Saint-Guibert est la plus grande de Belgique, avec une production de 550 à 600.000 tonnes par an.
3 images
La sablière de Mont-Saint-Guibert est la plus grande de Belgique, avec une production de 550 à 600.000 tonnes par an. - © Hugues Van Peel - RTBF

Une nouvelle étape a été franchie en vue de l’extension de la sablière de Mont-Saint-Guibert. Une enquête publique commence ce mardi (elle s’achèvera à la fin des grandes vacances). La société Renewi, qui exploite le site, sollicite un permis pour extraire du sable dans une nouvelle zone contiguë à la sablière, ce qui lui garantirait 28 années d’activité supplémentaires.

Cette zone s’étend sur 47 hectares, le long de la N4 vers Corbais. Cela fait 17 ans que la sablière souhaite s’étendre dans cette direction. "La première demande a été faite en 2002, rappelle avec le sourire Vincent Peetroons, responsable du site. A l’époque, c’était le cabinet de Michel Foret. Maintenant, c’est mon cinquième cabinet ministériel, on a vu pas mal d’années s’écouler et on espère voir le bout du tunnel assez rapidement".

L'activité se poursuit, sans permis

Il en aura donc fallu de la patience et de la détermination pour en arriver à cette enquête publique. Il y a quelques années, Vincent Peetroons n’avait pas hésité à taper du poing sur la table pour dénoncer la lenteur des procédures, dont il estimait ne pas être responsable. Il avait annoncé qu’il continuerait à extraire du sable, même sans permis, et c’est ce qu’il a fait.

"Nous n’avons pas eu le choix, c’était ça ou mettre la clé sous le paillasson. A l’heure actuelle, on ne peut pas se permettre de dire qu’on ferme des entreprises telles que la nôtre. Donc la décision a été prise avec l’accord de ma direction, sachant aussi que les autorités wallonnes étaient averties de cette situation. L’intérêt de chacun est de continuer à pouvoir créer de l’emploi, de continuer une activité prospère, qui est nécessaire et d’utilité publique."

La sablière de Mont-Saint-Guibert est la plus grande de Belgique, avec une production annuelle de 550 à 600.000 tonnes. Elle représente une vingtaine d’emplois directs mais près de 3500 emplois indirects, selon une étude universitaire réalisée il y a quelques années.

Un nouvel échangeur sur la N25

En compensation à la poursuite de ses activités, une fois que le permis définitif aura été accordé et conformément à une convention signée avec la SOFICO (le gestionnaire du réseau routier structurant), la Région wallonne et la commune de Mont-Saint-Guibert, Renewi financera la construction d’un échangeur routier sur la N25, juste avant le croisement avec la N4. Cet échangeur permettra aux automobilistes qui viennent de Nivelles de sortir de la N25 à hauteur de l’Axisparc de Mont-Saint-Guibert. Une demande de permis sera bientôt introduite pour ce chantier routier.

Enfin, la société Renewi s’est aussi engagée à protéger la colonie d’hirondelles de rivage qui s’installe chaque année sur les talus de la sablière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK