La Hulpe: la commune en colère contre la Région flamande en raison d'un chantier routier

Ces panneaux signalant les travaux ont été installés à La Hulpe sans autorisation, la commune et le SPW les ont fait retirer.
Ces panneaux signalant les travaux ont été installés à La Hulpe sans autorisation, la commune et le SPW les ont fait retirer. - © Commune de La Hulpe

Les autorités communales de La Hulpe sont très mécontentes, et elles le font savoir. Dans leur viseur? La Région flamande. L’objet du litige? Des travaux entrepris à Groenendael, sur un axe routier emprunté chaque jour par 20 000 automobilistes.

Le problème, c’est que personne n’a été averti de la tenue de ce chantier, ni la commune frontalière de La Hulpe, ni le Service public de Wallonie. Des panneaux signalant les travaux ont bien été installés en amont, sur le territoire de La Hulpe, mais sans autorisation. Et ce mardi matin, faute de déviation, de nombreux automobilistes se sont retrouvés coincés dans de gros embouteillages.

"La mobilité est déjà une affaire très compliquée, mais si les pouvoirs publics n’ont pas un minimum de respect entre eux, je ne vois pas comment on peut trouver des solutions adéquates", s’offusque Christophe Dister, bourgmestre de La Hulpe.

"Un manque de respect", selon le bourgmestre

Et cette situation ubuesque n’est pas une première. "Nous avons déjà eu un problème à Overijse, où ils ont fermé l’accès à l’autoroute E411 pendant plusieurs semaines, sans prévenir la commune de La Hulpe, mais en envoyant dans certains quartiers de la commune une documentation en néerlandais, poursuit Christophe Dister. Et donc quand je vois les difficultés qu’on nous fait quand nous avons le malheur de mettre un mot en français sur le territoire d’Overijse, il y a un deux poids deux mesures. C’est un manque de respect à l’égard des communes francophones".

Dans l’immédiat, le bourgmestre de La Hulpe compte interpeller le ministre-président wallon pour qu'un rappel des procédures soit adressé à la Région flamande. "Il n’est pas normal qu’une autorité publique comme la Région flamande ne respecte pas la loi", conclut-il.

Quant aux travaux controversés, ils ne devaient apparemment durer que quelques jours. De nouvelles perturbations sont à craindre entre La Hulpe et Groenendael ce mercredi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK