La franc-maçonnerie régulière s'implante à Louvain-la-Neuve

Le Temple de la Grande Loge Régulière de Belgique, à Bruxelles. C'est là que les membres de cette obédience (2.000 membres dans notre pays) ont consacré la nouvelle loge de Louvain-la-Neuve.
2 images
Le Temple de la Grande Loge Régulière de Belgique, à Bruxelles. C'est là que les membres de cette obédience (2.000 membres dans notre pays) ont consacré la nouvelle loge de Louvain-la-Neuve. - © GLRB

L'information a de quoi surprendre, tant la franc-maçonnerie est souvent perçue comme un courant profane dans le grand public. Mais c'est sans doute oublier l'existence de plusieurs obédiences. "Des obédiences qui ont leur spécificité, mais qui ne sont pas concurrentes et se respectent", nous a confié Jacques François, Grand Maître de la Grande Loge Régulière de Belgique, une loge traditionnelle qui se veut spiritualiste, ouverte à toutes les croyances ainsi qu'au public non-maçon.

Louvain-la-Loge

Une loge maçonnique a été officiellement consacrée samedi par le Grand Maître de la Grande Loge Régulière de Belgique (GLRB). La cérémonie a eu lieu à Bruxelles, les réunions de la nouvelle loge étant prévues dans une salle d'un restaurant de Louvain-la-Neuve, à partir de septembre prochain. Cette consécration a eu lieu à l'occasion des célébrations marquant le tricentenaire de la fondation officielle de l'Ordre à Londres, le 24 juin 1717.

L'implantation d'une loge maçonnique est une première dans l'histoire de la ville universitaire. Ce courant est la seule obédience maçonnique belge reconnue officiellement par la Grande Loge Unie d'Angleterre. La loge de Louvain-la-Neuve comptera environ 30 membres.

Aucune loge maçonnique n'existait jusqu'ici à Louvain-la-Neuve. Aussi, l'implantation de la loge "Athéna" revêt une importance toute symbolique dans cette ville à vocation universitaire, souligne la Grande Loge.

Fidèle à son devoir de discrétion, la nouvelle loge fera cependant preuve dans ses activités "d'une volonté de visibilité et de dialogue avec un public non-maçon, contemporain et jeune."

Historique

La GLRB emboîte ainsi le pas aux "University Schemes" mis en place par les maçons anglais dès la seconde moitié du XVIIIe siècle en Angleterre, où la première loge universitaire fut créée sur le campus de l'Université d'Oxford et où elle est aujourd'hui encore active.

La date du 24 juin n'a, en outre, pas été choisie par hasard car elle correspond à la fondation de la Première Grande Loge - la Grande Loge de Londres et de Westminster - à Londres le 24 juin 1717, rappelle la Grande Loge qui est par ailleurs la seule obédience belge à être invitée aux commémorations historiques du 31 octobre à Londres.

La Grande Loge Régulière de Belgique représente le courant "traditionnel" de la franc-maçonnerie qui professe notamment l'existence d'un Être Suprême, appelé aussi Grand Architecte de l'Univers, qui n'est cependant pas défini. Les discussions de nature politique ou religieuse sont également interdites dans les loges régulières.

La GLRB, considéré comme l'obédience la moins nombreuse en Belgique, a vu le jour sous sa forme juridique actuelle en 1979 et compte pour l'heure une soixantaine de loges actives dans plusieurs langues et regroupant quelque 2000 frères.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir