La Clinique psychiatrique de la Forêt de Soignes va quitter La Hulpe pour s'installer le long de la N4, entre Wavre et LLN

C'est à deux pas de la Clinique du Bois de la Pierre que la nouvelle Clinique de la Forêt de Soignes sera construite, à Wavre.
2 images
C'est à deux pas de la Clinique du Bois de la Pierre que la nouvelle Clinique de la Forêt de Soignes sera construite, à Wavre. - © Hugues Van Peel - RTBF

Un déménagement dans le secteur hospitalier en Brabant wallon. La Clinique de la Forêt de Soignes, qui prend en charge des patients atteints de troubles psychiatriques, va quitter ses vieux bâtiments de La Hulpe pour venir s’installer à Wavre, dans un immeuble flambant neuf entouré de verdure. La demande de permis sera déposée prochainement. Si tout va bien, les travaux commenceront en septembre 2020 et devraient durer deux ans.

Le futur établissement disposera de 96 lits (rez-de-chaussée et deux étages), comme maintenant. Il comportera trois unités résidentielles pour 79 patients et un hôpital de jour de 17 places. Un vaste parking sera aménagé en sous-sol afin de diminuer les nuisances.

Regroupement d'activités

Ce bâtiment sera situé à proximité de la Clinique du Bois de la Pierre (le long de la N4), qui est également gérée par l’ASBL SILVA medical. Une crèche et une maison de repos et de soin (l’ancienne Résidence lasnoise) ont également été construites à cet endroit et inaugurées récemment.

"En matière de gestion, d’économies d’échelle, de transport ou de logistique, il y a un intérêt évident à regrouper des activités de soin dans le même périmètre, explique Laurence Fetu, directrice générale de l’association. Et pour les patients eux-mêmes, ce sera aussi plus confortable. Il est clair qu’il y aura peut-être encore davantage d’échanges entre les différents pôles. Actuellement, certains pensionnaires de la maison de repos peuvent venir à notre centre de consultations et de radiologie, donc ça évite de grands transports pour ces personnes âgées et fragilisées. Et il y aura aussi des échanges de ce type-là avec les nouveaux patients psychiatriques qui pourront venir dans notre polyclinique du Bois de la Pierre où nous avons beaucoup de spécialités différentes."

Renforcer les collaborations avec Saint-Pierre

Dans quelques années, l’offre de soins dans la zone sera aussi décuplée par l’arrivée de la Clinique Saint-Pierre d’Ottignies. L’ASBL SILVA medical se réjouit du projet d’implantation de cette clinique à Wavre, à quelques centaines de mètres à peine de ses installations.

"Pour nous, l’arrivée de la Clinique Saint-Pierre sera une très bonne chose, car c’est quand même un partenaire privilégié, notamment pour ce qui est des transferts en urgence de nos patients dans les unités chirurgicales ou de soin, poursuit Laurence Fetu. Les patients n’auront qu’un tout petit trajet à effectuer avant de se retrouver pris en charge dans un hôpital général, avec des infrastructures plus complètes. La collaboration n’en sera qu’améliorée. La Clinique Saint-Pierre dispose aussi d’urgences psychiatriques que nous n’avons pas. Donc là aussi on pourra collaborer sur ces secteurs-là où on est parfaitement complémentaires."

Le coût du projet de "nouvelle" Clinique de la Forêt de Soignes s'élève à 24,3 millions d'euros tout compris, financés à 72% par l'AVIQ, l'Agence wallonne pour une Vie de Qualité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK