La 5G débarque dans une trentaine de villes : pas informées, Ottignies-Louvain-la-Neuve et Wavre crient au scandale

La ville d'Ottignies-LLN demande à Proximus de renoncer à déployer la 5G sur son territoire.
La ville d'Ottignies-LLN demande à Proximus de renoncer à déployer la 5G sur son territoire. - © Tous droits réservés

Proximus annonce le lancement, ce mercredi, d’une version "light" de la 5G dans plus de trente communes du pays. La Région bruxelloise n’est pas concernée, les normes d’émission y étant trop strictes pour permettre un tel déploiement.

En Brabant wallon, Wavre, Braine-l’Alleud et Louvain-la-Neuve ont été choisies. Mais la nouvelle ne fait pas que des heureux. Ainsi, les villes d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et de Wavre se disent stupéfaites et même scandalisées.

Ni communication, ni concertation

Dans un communiqué, le collège communal d'Ottignies-Louvain-la-Neuve explique n’avoir pas été tenu informé des intentions de l’opérateur. Tout en déplorant le manque de communication et de concertation, il s’interroge : "S’agit-il d’un (mauvais) poisson, à la veille du premier avril ?"

Et le collège pose d’autres questions : qui a donné l’autorisation pour le lancement de la 5G dans les communes citées ? Sur quelles bases réglementaires ? Et pourquoi le faire en pleine crise sanitaire ?

Furieuse, la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve demande à Proximus de ne pas déployer la 5G sur son territoire dans de telles circonstances, "sans qu’aucune analyse n’ait été faite pour en démontrer l’innocuité et sans qu’il y ait eu de concertation avec la population".

La stratégie du fait accompli

Pour sa part, la bourgmestre de Wavre, Françoise Pigeolet, dénonce une stratégie du fait accompli. Comment une telle décision peut-elle être prise sans en informer au préalable les communes concernées ? "Surtout en cette période où l'énergie est entièrement consacrée à la santé et à la sécurité des citoyens", ajoute-t-elle.

La Ville de Wavre demande à Proximus de prendre contact avec elle avant d'envisager le déploiement de cette nouvelle technologie.

Le bourgmestre de Braine-l'Alleud, Vincent Scourneau, déclare lui aussi que personne ne l'a prévenu du lancement de la 5G dans sa commune.

Journal télévisé du 29/01/2020