L'UCL recherche des papas pour son étude sur le "burn-out parental"

L'UCL recherche des papas pour son étude sur le "burn-out parental"
L'UCL recherche des papas pour son étude sur le "burn-out parental" - © ANA AREVALO - AFP

Le weekend a été festif, et vous avez du mal à redémarrer la semaine ; les enfants sont difficiles, commencent à vous irriter et on les supporte de moins en moins... Attention, vous souffrez peut-être du burn-out parental !

Le phénomène existe – il est même en augmentation – et est étudié de près par l'UCL. Des consultations sont d'ailleurs ouvertes depuis quelques mois.

Pour en savoir plus, l'UCL lance une grande enquête en ligne. Pour les papas et les mamans qui ont encore au moins un enfant à la maison.

Quel est le profil de parents dont l'université a besoin ? "Pour mieux comprendre le burn-out parental, nous devons comparer les parents qui sont en situation de burn-out (ou qui vont le devenir) avec les parents qui vont en moyenne bien et ceux qui vont très bien, nous répond Moïra Mickolajczak, professeure de psychologie. On a donc besoin de tous les profils. A ce stade, il nous manque cependant surtout des papas."

L’objectif de l’étude est à la fois de mieux comprendre les facteurs qui vont mener à l’épuisement parental ou qui – au contraire – en protègent; mais aussi les conséquences sur la santé du parent, sur les relations avec le ou la conjoint(e) et sur les enfants.

Pour tout savoir sur l’étude menée par l’UCL, voici le lien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK