L'entreprise 3M à Nivelles verra-t-elle un jour le bout du tunnel ?

Depuis juin dernier, la menace de fermeture plane sur les 107 travailleurs du site de 3M à Nivelles.
Depuis juin dernier, la menace de fermeture plane sur les 107 travailleurs du site de 3M à Nivelles. - © RTBF

Depuis juin dernier, la menace de fermeture plane sur les 107 travailleurs du site de Nivelles. Syndicats et direction se sont à nouveau rencontrés mardi dans le cadre de la procédure de licenciement collectif. Un plan social a été ratifié mais son application reste gelée en espérant une possible reprise de l'usine.

Deux candidats repreneurs ont été cités. Un seul semble tenir la route. Il s'agit d'un grand groupe industriel international. Mais pour l'heure, les négociations sont en cours et la direction de 3M ne veut rien divulguer.  

Que se passerait-il si cette piste devait tomber à l'eau ? 

"On a fait ce qu’on a pu. Je pense que les négociations ont été difficiles. Toutes les organisations syndicales ont ratifié un accord. Cet accord social ne sera pas activé tant que la procédure sur la reprise ne sera pas terminée, nous répond Lahoucine Ouribel, secrétaire permanent à la CSC. La réponse devrait intervenir d'ici quelques semaines, selon le permanent de la CSC. Entre-temps, les activités continuent normalement tant que la piste du candidat n’a pas été totalement explorée. Et si cela ne devait pas aboutir, je pense qu’il y aurait le sentiment du devoir accompli. Les gens repartiraient avec ce qui a été négocié dans le plan social."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK