Jours blancs: des babysitters formées aux gestes qui sauvent

Pour beaucoup d'étudiants du secondaire, les examens prennent fin. C'est le début d'une période de transition. Avant d'obtenir leur bulletin, il vont vivre les fameux "jours blancs". Pour les occuper, la province du Brabant wallon organise une série d'initiatives citoyennes, de découvertes de métiers, de formations gratuites. Nom de l'opération : "Délibère-toi !"

Les babysitters-secouristes

Parmi ces formations, une initiation d'une journée aux gestes qui sauvent. Brûlures, malaises cardiaques, étouffement; rien n'est épargné à ces jeunes étudiantes. Une moitié des adolescentes qui assiste à la formation n'a jamais fait de babysitting ou à peine un seul. D'autres sont très régulières comme Maïté rencontrée à Louvain-la-Neuve : "Il y a parfois des petits bobos, ils se cognent, ils tombent: ça arrive souvent. Mais je n'ai jamais vécu quelque chose de plus grave. C'est une grande responsabilité surtout quand c'est des petits et qu'il y en a plusieurs. Pouvoir se former et savoir comment réagir, je trouve que c'est très important."

Toutes reconnaissent la responsabilité qui leur incombe de veiller sur leurs protégés. Certaines s'étonnent qu'il ne s'agisse pas d'une formation obligatoire. Parmi les réflexes à acquérir également, un numéro d'urgence: le 112.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK