Jeanine Burny, la muse du poète wavrien Maurice Carême, disparu il y a 40 ans

Jeanine Burny, la muse et la gardienne du poète wavrien Maurice Carême disparu il y a 40 ans
6 images
Jeanine Burny, la muse et la gardienne du poète wavrien Maurice Carême disparu il y a 40 ans - © Monika Wachter - RTBF

Les poèmes de Maurice Carême ont marqué beaucoup de jeunes belges qui les ont appris à l'école. Le poète est né le 12 mai 1899 à Wavre. Il a vécu de nombreuses années à Anderlecht où il est décédé le 13 janvier 1978, il y a quarante ans. Deux écoles portent aujourd'hui encore son nom: l'athénée royal à Wavre et l'école fondamentale à Anderlecht. Sa maison bruxelloise existe toujours, encore dans l'état dans lequel qu'elle était de son vivant. Jeanine Burny, sa muse et sa compagne, est la gardienne de cette maison-musée et de la Fondation Maurice Carême.

Une frêle petite femme pleine d'énergie, gardienne de sa mémoire

A 93 ans, Jeanine Burny fait visiter la maison-musée avec passion. Elle raconte les amitiés de Maurice, dont beaucoup de peintres. Ils ont réalisés de nombreux  portraits de Maurice et des dessins pour ses éditions. Tous les murs de la maison en sont décorés. La fondation est également la plus grande bibliothèque privée de poésie de Belgique.

Le chat et le soleil

Le chat ouvrit les yeux, le soleil y entra. Le chat ferma les yeux, le soleil y resta.

Voilà pourquoi, le soir, quand le chat se réveille, j'aperçois dans le noir, deux morceaux de soleil.

Maurice Carême

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK