Inondations : la cellule de crise de Genappe est toujours active

Ce matin, les camions des ouvriers communaux ont parcouru les rues de Court-Saint-Etienne. Le long des maisons, les meubles, les appareils ménagers et autres objets abîmés par la crue s'entassent. La tâche est immense et il faudra sans doute plusieurs passages pour ramasser le tout.

En plus de la collecte, les ouvriers communaux apportent leur aide quand c'est nécessaire. " Les personnes seules plus âgées, comme cette dame, dont la cave a été inondée de plus d'un mètre, ne peuvent pas dégager tout elles-mêmes, donc on est là pour les aider" explique Benoît Hosslet, ouvrier communal.

A Genappe, même chose, et les habitants peuvent compter sur l'aide de la Province et de l'IBW qui a mis des conteneurs à disposition de la population.

Mais l'aide est aussi administrative.

Kristel Durant est juriste. Elle propose son aide pour les démarches administratives liées au sinistre. " Tout le monde ne sait pas toujours s'orienter par rapport aux assurances" dit-elle, et de conseiller : "surtout ne pas oublier de prendre des photos, c'est très important et éventuellement de retrouver les factures".

Des assistantes sociales ont aussi apporté leur aide aux sinistrés.

Malgré la solidarité, il faudra encore compter plusieurs jours pour que la vie reprenne normalement.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK