Feu vert pour un nouvel échangeur au croisement de la N25 et de la N4

Chaque matin, ça bouchonne au rond-point dit "de la planche à voile".
Chaque matin, ça bouchonne au rond-point dit "de la planche à voile". - © RTBF

Le permis d'urbanisme est octroyé pour l’aménagement d’un nouvel échangeur à la hauteur de la sortie 9 de l’E411 "Corroy-le-Grand". Chaque matin, ça bouchonne au rond-point dit "de la planche à voile", au croisement entre la nationale 4 et la nationale 25. Ce chantier à 11 millions fait partie du grand Plan de mobilité et infrastructure pour tous de la Région wallonne.

Pour éviter les embouteillages et les problèmes de sécurité qu’ils engendrent, les autorités régionales ont imaginé un échangeur d’envergure sur le modèle du carrefour en diamant.

Fini le rond-point où se congestionnent les voitures. Il est supprimé. A la place, un grand carrefour à feux à régler en fonction des flux de voitures. Ce type de carrefour en diamant permet d'éviter de couper la circulation quand l’automobiliste tourne à gauche. Les voitures qui viennent de Gembloux vers Louvain-la-Neuve (et inversement) devront simplement attendre que le feu soit vert pour passer. Des bretelles permettront aussi de rejoindre la N25 ou l’E411 de façon plus sécurisée. Cela devrait réduire les bouchons.

En dessous de ce carrefour, une double "trémie". C’est un passage qui permet de connecter la N25 à l’autoroute E411 sans croiser la N4. Les 1200 véhicules par heure de pointe qui passent par sens chaque jour pourront ainsi circuler entre la N25 et la E411 sans passer par le rond-point actuel.

Un chantier impressionnant pour lequel le service public de Wallonie attendait le permis d’urbanisme depuis un an. Il est aujourd’hui octroyé moyennant certains petits aménagements tels que l’agrandissement des pistes cyclables.

Un détour pour une petite partie des automobilistes

Si le trafic est fluidifié, certains automobilistes, une petite centaine par heure de pointe, vont devoir faire un détour. Ce sont ceux qui viennent de Nivelles pour aller vers Corroy-le-Grand. Alors qu’aujourd’hui, ils ont la priorité sur les automobilistes qui viennent de Namur depuis l’E411, ils devront passer par le parc d’activités Flemming et faire un détour d’un kilomètre. Si en termes de distance, ce n’est pas énorme, le trajet ne semble plus aussi direct.

Les communes d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Chaumont-Gistoux et Mont-saint-Guibert avaient émis des remarques sur ce point mais impossible d’intégrer une voirie plus locale dans ce carrefour de grande envergure. C’est tout le projet qui aurait été remis en question.

Le lot de consolation, c’est la diminution du trafic de fuite, comprenez les itinéraires bis comme ceux proposés par des applications comme Waze. Ceux-là ne devraient plus passer par là et le trafic qui passe par Chaumont-Gistoux devrait diminuer.

Le début des travaux est attendu pour 2021. L’objectif est de le terminer pour 2023.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK