Été solidaire: cap sur les victimes des inondations à Bousval, en Brabant wallon

L'opération annuelle "Été Solidaire" permet aux communes et CPAS d'engager des jeunes étudiants pendant l'été pour réaliser des petits travaux d'entretien, comme du jardinage, de la peinture... Ils développent ainsi leur sens de la citoyenneté. À Genappe, sept jeunes sont venus en aide à une victime des intempéries du mois de juin.

Roger Vanhemelryck a vu les graviers de son allée dévaler dans le fond de son jardin à cause d'un torrent d'eau. Impossible pour lui, à 94 ans, de les remonter.

Le CPAS de Genappes a dès lors privilégié cet habitant. L'opération "Été Solidaire" s'est emparé du cas de Roger Vanhemelryck. Sept jeunes âgés de 15 à 21 ans travaillent d'arrache-pied pour enlever les graviers dans le jardin et les remonter dans l'allée. Et Roger est content du travail accompli : "C'est vraiment bien, je retrouve mon jardin comme avant les inondations".

"On lit dans leurs yeux qu'on leur rend un immense service"

L'opération "Été solidaire" est gratuite pour les bénéficiaires. Par contre les jeunes bénéficient d'un contrat de travail d'étudiant, mais ce n'est pas toujours le plus important pour eux, comme l'explique Elisabeth Jourion, 18 ans : "Ça me permet d'avoir une première expérience de travail, mais c'est chouette aussi de pouvoir aider les personnes en difficulté. Ils sont tous très accueillants et charmants avec nous. On lit dans leurs yeux qu'on leur rend un immense service".

Les jeunes sont encadrés par une coordinatrice qui les aiguille dans leur travail. Ici, ils profitent de l'occasion pour nettoyer le jardin devant la maison. L'objectif est aussi de rapprocher les générations. Près de 80 ans séparent Roger et ces étudiants. Ici, les intempéries du mois de juin ont permis une très belle rencontre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK