Douze ans de prison pour avoir fait vivre l'horreur à un père et à sa fille à Braine-l'Alleud

C'est à Braine-l'Alleud que l'agression s'était produite en mars dernier.
C'est à Braine-l'Alleud que l'agression s'était produite en mars dernier. - © JEAN-LUC FLEMAL - BELGA

Un homme de 35 ans, domicilié à Wavre, a écopé d’une peine très lourde ce mardi devant le tribunal correctionnel de Nivelles: douze ans de prison ferme suivis de cinq ans de mise à disposition du tribunal d’applications des peines. Il était poursuivi pour avoir agressé un père et sa fille au début du printemps à Braine-l’Alleud. Des faits particulièrement glauques et angoissants qu'on imaginerait plutôt sortis d'un thriller psychologique. Jugez plutôt.

Le 29 mars, l’individu sonne à la porte et parvient à entrer dans la maison sous un faux prétexte. Il exhibe une arme de poing et s’en prend au propriétaire des lieux et à sa fille, une adolescente de quatorze ans.

Il les installe sur un canapé, leur bande les yeux avec des rideaux et menace de leur couper les doigts ou de les égorger avec un couteau dont il s'est emparé. L’habitant est frappé à la tête avec une bouteille. Les victimes sont soumises à des épreuves humiliantes.

Il menace aussi la police qui finit par lui tirer dessus

A un moment, le père entrevoit la possibilité de s’enfuir. Il y parvient mais sa fille hésite un instant. L’agresseur la rattrape, la déshabille et lui fait subir des faits qualifiés de viol.

A l’arrivée des forces de l’ordre, l’adolescente a fini elle aussi par s’échapper. Mais l’individu est toujours dans la maison, il menace un policier avec son arme. Il est lui-même touché par un projectile après plusieurs tirs de sommation.

L’agresseur a agi sous l’effet de l’alcool et de la drogue. Il venait de sortir d’un établissement de cure. Il affirme ne se souvenir de rien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK