Distribution de l'eau en Brabant wallon: la SWDE investit pour sécuriser l'approvisionnement

Le Brabant wallon a toujours la cote si l’on en croit la Société wallonne des Eaux (SWDE), qui distribue l’eau dans une quinzaine de communes de la province, essentiellement dans l’est. Un indicateur le confirme: la demande de nouveaux raccordements a augmenté de 15% l’an dernier, ce qui est très inhabituel.

"Même si on constate depuis de nombreuses années, dans l’est du Brabant wallon notamment, une croissance de l’habitat, en général la croissance est beaucoup plus progressive, explique Benoît Moulin, porte-parole. Ces 15% supplémentaires, c’est exceptionnel."

Pour le fournisseur se pose évidemment la question de l’approvisionnement. Pourra-il alimenter tout le monde à l’avenir?

"Dans certaines communes de l’est du Brabant wallon, les réseaux de distribution deviennent petit à petit sous-dimensionnés. Le problème, ce ne sont pas tellement les réserves d’eau mais plutôt la dimension des conduites et la taille des réservoirs, donc les quantités d’eau que l’on peut transporter. L’année dernière par exemple, on a assisté à des pics de consommation beaucoup plus importants dans des zones résidentielles à cause du confinement, combinés à une situation de sécheresse au mois de mai. Les pics de consommation ont amené des difficultés sur les réseaux."

Moderniser le réseau de distribution

Pour faire face à une demande qui ne va cesser de croître dans les prochaines décennies, la SWDE a mis au point un vaste plan d’investissement. Les travaux seront étalés sur plusieurs années.

"Le but est d’interconnecter les captages et les ouvrages stratégiques pour avoir une solution de secours en toutes circonstances, afin de garantir la continuité du service, poursuit Benoît Moulin. Nous allons devoir faire des travaux de rénovation sur environ quinze captages. Nous allons aussi devoir construire de nouvelles infrastructures de réserve, notamment des châteaux d’eau et des réservoirs. Et nous installerons environ cinquante kilomètres de conduites pour faire les connexions. Au bout du compte, il y a 40.000 raccordements dans l’est du Brabant wallon, soit environ 100.000 personnes, dont la distribution d’eau sera sécurisée."

Et la SWDE n’est pas à seule à devoir faire face à une augmentation de la demande. Ainsi, par exemple, pour l’intercommunale inBW qui distribue l’eau dans les communes du centre du Brabant wallon, les installations de compteurs dans les immeubles à logements multiples ont explosé l’an dernier par rapport à 2019, passant de 323 à 756. Cela s’explique par l’aboutissement de plusieurs projets d’envergure dans l’immobilier résidentiel, à Louvain-la-Neuve par exemple.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK