Des renforts de police dans plusieurs communes du Brabant wallon, face à la hausse du nombre d'habitants

Deux patrouilles sur le terrain en permanence, c'est ce que vise la zone Orne-Thyle.
Deux patrouilles sur le terrain en permanence, c'est ce que vise la zone Orne-Thyle. - © Hugues Van Peel - RTBF

La zone de police Orne-Thyle, qui couvre les communes de Villers-la-Ville, Court-Saint-Etienne, Mont-Saint-Guibert, Chastre et Walhain, aura bientôt du renfort. Six inspecteurs et inspectrices d’intervention seront engagés d’ici 2020, ce qui permettra d’assurer deux patrouilles à toute heure du jour et de la nuit, du lundi au dimanche.

Actuellement, il n’y a parfois qu’une seule équipe sur le terrain, ce qui peut être gênant. "Si on est à Walhain et qu’on doit aller au fin fond de Villers, ça peut prendre une demi-heure pour que l’équipe se rende sur place, pour autant qu’elle ne soit pas occupée sur autre chose, explique Sylvie Delvaux, cheffe de corps de la zone de police Orne-Thyle. Donc c’est plus intéressant pour nous d’avoir deux équipes, pour le citoyen mais aussi pour la sécurité des membres du personnel."

Plus d'habitants, plus d'interventions

En 17 ans, la population des communes de la zone a fortement augmenté. Elle est passée de 35 à 43.000 unités environ, soit l'équivalent d'une commune en plus à couvrir. Le nombre d’interventions a lui aussi bondi, alors que les effectifs policiers sont restés constants. Il était donc temps de recruter pour offrir un service de proximité plus adapté.

"Il y a effectivement plus d’interventions pour des conflits de voisinage ou pour des accidents de la circulation par exemple. Mais il y aussi plus de festivités à encadrer, les gens sont plus dynamiques dans les villages. Donc pour nous, ça devient très problématique."

Feu vert des communes

Récemment, chiffres de la population à l’appui, Sylvie Delvaux a donc plaidé sa cause auprès des autorités communales. Et elle n’a pas eu trop de mal à les convaincre de la nécessité d’engager des agents supplémentaires.

"Les bourgmestres m’ont suivi, parce qu’ils se rendent bien compte qu’avec toutes les activités dans leur commune, ça devient nécessaire."

Avec deux patrouilles en permanence sur le terrain, la police sera donc bientôt plus visible et plus efficace. Ses délais d’intervention seront aussi plus courts, ce qui réjouira sans doute les habitants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK