Derbigum investit 5,5 millions à Perwez, une nouvelle ligne de production en construction

C’est une profonde transformation que subit en ce moment l’entreprise Derbigum installée dans le zoning de Perwez. Le spécialiste de l’étanchéité de toiture a décidé d’investir 5,5 millions pour moderniser ses installations et construire une nouvelle ligne de production.

"On a une ligne de production qui fait environ 45 mètres de long, celle qu’on va installer fera 85 mètres de long, explique Francis Blake, qui préside le conseil d’administration de cette entreprise familiale. Cela nécessite des changements de structure dans le bâtiment, il a fallu bouger des murs. Nous en profitons aussi pour moderniser le bâtiment social dans lequel se trouvent le réfectoire, les douches et les vestiaires des travailleurs". Un nouveau hall de stockage des matières premières a également été construit.

Plus de flexibilité dans la production

Pourquoi une nouvelle ligne de production? Pour pouvoir répondre aux demandes de plus en plus spécifiques de la clientèle. "Nous aurons plus de flexibilité dans la production, poursuit Francis Blake, nous pourrons plus rapidement faire des changements d’un produit à l’autre, ce qui nous rendra plus compétitifs sur ce marché qui est en train d’évoluer".

"On constate que les commandes sont plus petites mais plus nombreuses, ajoute Steve Geubels, directeur des opérations. Donc cela demande beaucoup d’adaptation de notre part."

Embauches en vue?

Chaque jour, 45.000 mètres carrés de couverture de toiture sont ainsi fabriqués à Perwez. Des milliers de rouleaux de roofing sont stockés à l’extérieur, en attendant d’être livrés. Environ 65% de la production part à l’étranger, jusqu’en Norvège, en Afrique du Sud ou au Moyen-Orient. En Belgique, les produits Derbigum sont utilisés sur 30.000 chantiers par an.

Le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 100 millions d’euros. Derbigum, qui possède une autre usine aux Etats-Unis, emploie 400 personnes dans le monde, dont 90 à Perwez. La croissance économique espérée par ses dirigeants devrait s’accompagner de nouvelles embauches. Quant au chantier, il sera terminé dans un an.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK