Covid-19: une société de Wavre relance en urgence la production de masques en tissu

Pour dépanner certains de ses clients, la société Dutra a relancé la production de masques en tissu réutilisables après lavage en machine.
2 images
Pour dépanner certains de ses clients, la société Dutra a relancé la production de masques en tissu réutilisables après lavage en machine. - © Hugues Van Peel - RTBF

Pour freiner la propagation du coronavirus (Covid-19), et pour se prémunir, de nombreuses personnes se sont procuré des masques. A tel point qu’il est aujourd’hui très difficile d’en trouver. A Wavre, la société Dutra, spécialisée dans la confection de tenues pour le milieu médical, a peut-être trouvé une partie de la solution. Elle a relancé la production de masques en tissu, pour répondre aux demandes urgentes de certains clients.

"Ce matin, j’ai dit à mes équipes qu’on arrêtait le planning de cette semaine, explique Mireille Rousseaux, administrateur délégué. Nous avons des demandes toutes les dix minutes au téléphone pour avoir des masques en tissu et notre unité de production basée en Tunisie a déjà commencé à produire un millier de masques que nous recevrons la semaine prochaine."

Ces demandes ne proviennent pas seulement du secteur des soins de santé. Des entreprises de construction sont également à la recherche de masques pour leurs employés exposés aux poussières. Et dans les cuisines de certains hôpitaux, loin des malades, on manque aussi de masques d’hygiène pour la préparation des repas.

Du polyester plutôt que du coton

Dutra a donc récupéré les patrons des masques qu’elle produisait encore il y a trente ou quarante ans.

"On n’invente pas la roue, poursuit Mireille Rousseaux. On reprend seulement ce que nos anciens ont fait. La seule chose qui a fort évolué dans le monde médical, c’est la qualité du tissu. Avant, on était avec du 100% coton, les chirurgiens ne juraient que par le 100% coton. Puis on s’est rendu compte que le coton laissait des particules dans l’air qui elles-mêmes transportaient les microbes. En salle d’opération, on a dû faire évoluer les normes et les exigences. Donc on est passé de plus en plus à du polyester antistatique et on a abandonné le coton."

Des masques lavables en machine

Les milliers de masques que Dutra fournira bientôt, c’est du dépannage. Mais pour cette PME familiale installée à deux pas de GSK, c’est une évidence, il faut revenir au tissu et abandonner le matériel jetable. Certes, les masques en tissu sont plus chers, mais ils présentent le gros avantage de pouvoir être réutilisés après lavage en machine (à 90 degrés).

"C’est donc la manne de linge qui va grossir plutôt que la poubelle, conclut Mireille Rousseaux. En termes d’écologie et de ressources, cela a beaucoup plus de sens aujourd’hui."

Sujet du JT du 05/03/2020 - Pénurie des gels hydroalcooliques

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30