Coronavirus: les hôpitaux du Brabant wallon limitent ou interdisent les visites aux patients

A l'instar d'autres établissements de soin, les hôpitaux du groupe Jolimont, dont ceux de Tubize et de Nivelles, ont décidé de ne plus autoriser les visites, afin d'enrayer la propagation du coronavirus (Covid-19).

Cette mesure temporaire concerne également les patients hospitalisés en chambre individuelle. En cas de force majeure, il est recommandé de s'adresser aux responsables de l'unité.

Il y a tout de même deux exceptions. En pédiatrie, les parents (uniquement les parents) sont autorisés à rester avec leur enfant. Dans le service de maternité, une seule personne est acceptée.

Le groupe Jolimont précise enfin que les consultations sont maintenues.

Pas de mesures uniformes

Mais tous les hôpitaux n'ont pas adopté des mesures aussi strictes. Ainsi, au Chirec de Braine-l'Alleud, les visites sont autorisées à raison d'une personne par patient. Et les enfants de moins de quinze ans ne sont pas autorisés à venir.

Le médecin-chef du Chirec, Hervé Lignian, déplore l'absence de mesures uniformes pour l'ensemble des hôpitaux du pays.

"Des mesures identiques donneraient une cohérence meilleure, explique-t-il. Et ça éviterait que l'opinion publique ait l'impression que certains prennent des risques insensés alors que d'autres prennent des précautions absolument indispensables. Je pense que pour l'instant, chacun interprète comme il peut le principe de précaution, mais qu'on est dans une sorte de course au maximalisme. Chacun regarde un peu ce que les autres font. Et parfois, avec quelques heures de retard, ils appliquent des mesures, non pas parce que ces mesures sont bonnes à prendre selon les experts mais simplement parce que les autres le font, ce qui n'est pas nécessairement la meilleure des raisons."

2 images
A la Clinique Saint-Pierre d'Ottignies, les visites sont aussi limitées. Deux patients atteints du coronavirus y sont hospitalisés. © Hugues Van Peel - RTBF

Deux patients infectés hospitalisés à Ottignies

A la Clinique Saint-Pierre d'Ottignies, où deux patients atteints du coronavirus sont hospitalisés, les visites sont toujours autorisées, mais elles sont aussi limitées. Pas plus de deux personnes par patient et par jour (et pas d'enfant). En gériatrie et en oncologie, c'est un visiteur par jour maximum.

Partout, les personnes qui présentent des symptômes d'infection respiratoire (toux et fièvre notamment) sont invités à ne pas rendre visite à leur proche hospitalisé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK