Bientôt un organisme spécifique pour le recrutement des fonctionnaires à Bruxelles

Brufop sera chargé de recruter des fonctionnaires pour les administrations régionales et autres organismes d'intérêt public (illustration).
Brufop sera chargé de recruter des fonctionnaires pour les administrations régionales et autres organismes d'intérêt public (illustration). - © DR

C'est un peu le Selor bruxellois... Brufop, c'est son nom, sera chargé de recruter des fonctionnaires pour les administrations régionales et autres organismes d'intérêt public.

Sait-on déjà combien de fonctionnaires vont être recrutés ? A ce stade, impossible de répondre à cette question. Cela se fera en fonction des besoins et des nouvelles compétences transférées de l'état fédéral vers la région.

Mais on le sait bien, certaines administrations sont en sous-effectif. A Bruxelles-Mobilité par exemple, il faudra recruter une centaine de fonctionnaires d'ici mi-2018.

Brufop, le nouvel organisme donc, devrait aussi permettre une certaine mobilité entre les administrations bruxelloises. Exemple : quelqu'un qui fait partie de Bruxelles-Environnement pourra postuler plus facilement chez Bruxelles-Mobilité, et inversément.

Et puis, ce qu'on espère aussi, c'est de recruter à l'avenir plus de Bruxellois dans la fonction publique bruxelloise. Actuellement, la moitié des postes sont occupés par des non-Bruxellois. Alors, bien sûr, pas question de refuser aux Flamands ou aux Wallons de postuler - c'est interdit - mais par contre, on peut stimuler les candidatures de Bruxellois via Actiris, ou bien on pourrait aussi donner des subsides pour l'engagement de personnes venant de quartiers où le taux de chômage est particulièrement élevé. Une manière de doper l'emploi des Bruxellois à Bruxelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK