Beaucoup moins de ressortissants britanniques à Waterloo à cause du Brexit

De nombreux ressortissants britanniques ont demandé et obtenu leur naturalisation en Belgique
De nombreux ressortissants britanniques ont demandé et obtenu leur naturalisation en Belgique - © Tous droits réservés

Faut-il y voir une conséquence du Brexit ? Oui, répondent les autorités locales. A Waterloo, le nombre de ressortissants britanniques a chuté en 2017 par rapport à 2016: on est passé de 440 à 358.

Ceux qui manquent ne sont pas tous retournés dans leur pays, certains ont demandé et obtenu leur naturalisation en Belgique. "En 2017, il y a eu 94 demandes de renseignements pour devenir Belge de la part de citoyens britanniques waterlootois, explique Yves Vander Cruysen, échevin de l’état civil. Sur ces 94, il y en a 56 qui ont signé leur déclaration. Et parmi ces 56, 39 ont déjà reçu leur naturalisation."

Et le phénomène continue. Très régulièrement, des gens inquiets par les conséquences du Brexit viennent se renseigner. "Je signe encore toutes les semaines au moins une ou deux demandes de la part de sujets britanniques, poursuit l’échevin. Ce sont des gens qui sont généralement présents dans la vie waterlootoise depuis bien longtemps. Ce sont des enseignants, des fonctionnaires, et caetera. Ils craignent simplement de devoir un jour demander un permis de travail. Et donc ils préfèrent rester en Belgique puisqu’ils y ont toute leur vie."

Les Américains beaucoup moins nombreux qu'avant

Mais les Britanniques ne sont pas les seuls à quitter Waterloo, même si les raisons sont différentes. On a aussi, par exemple, observé une diminution spectaculaire du nombre d’Américains dans la commune depuis 2001. Ils étaient plus de 600 à l’époque, Waterloo était même considéré comme la base-arrière des Etats-Unis en Belgique. Ils sont aujourd’hui moins de 200. L’échevin attribue notamment cette diminution progressive aux nouvelles technologies qui permettent à tout un chacun de gérer ses affaires à distance.

Notez qu’on dénombre à Waterloo pas moins de 108 nationalités différentes. Les plus nombreux sont les Français (1304) et les Italiens (577). Viennent ensuite les Britanniques (358), les Espagnols (339) et les Portugais (255).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK