2025, année charnière pour le chantier du RER en Brabant wallon: deux tronçons importants seront mis en service

En 2025, les quatre voies seront opérationnelles entre Bruxelles et La Hulpe, et entre Waterloo et Braine-l'Alleud.
En 2025, les quatre voies seront opérationnelles entre Bruxelles et La Hulpe, et entre Waterloo et Braine-l'Alleud. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

D'importants travaux ont eu lieu ce week-end sur la ligne ferroviaire 124 entre Bruxelles et Nivelles. Un pont a été démoli à Waterloo et un nouveau tunnel a été glissé sous les voies quelques centaines de mètres plus loin.

Fait exceptionnel, ces opérations délicates ont nécessité l’interruption du trafic ferroviaire. "Depuis la relance des travaux du RER fin 2018 sur cette ligne, c’est la première fois qu’on a une coupure totale du trafic, explique Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel, le gestionnaire du réseau. Et ce sera la seule cette année. En règle générale, nous faisons les travaux en gardant l’exploitation ferroviaire".

Grâce aux travaux réalisés ce week-end, Infrabel et sa filiale Tuc Rail vont pouvoir poursuivre la mise à quatre voies du tronçon Waterloo-Braine-l’Alleud. Cette portion de la ligne 124 sera terminée et mise en service en 2025, ce qui devrait déjà offrir un gain de temps appréciable aux navetteurs. Les voies latérales seront dédiées au trafic local, tandis que les voies centrales seront réservées au trafic direct. Les trains IC ne seront donc plus contraints de ralentir (ou de s’arrêter) en raison de la présence de convois plus lents, vu qu'ils circuleront sur des voies différentes.

Des permis qui se font attendre

Sur cette ligne, des travaux ont aussi été entrepris à hauteur de Nivelles. Le tronçon Lillois-Nivelles sera mis en service en 2029. Il faudra néanmoins patienter jusqu’en 2031 pour que la liaison RER soit totalement opérationnelle entre Bruxelles et Nivelles. Faute de permis, les travaux de mise à quatre voies n’ont pas encore commencé en Flandre et en région bruxelloise, mais les procédures d'obtention ont été lancées.

2025 sera aussi une année charnière sur la ligne 161 entre Bruxelles et Ottignies. En effet, les quatre voies seront opérationnelles de Bruxelles à La Hulpe cette année-là. Pour le tronçon La Hulpe-Ottignies, la mise en service est prévue en 2026, tandis que la nouvelle gare d’Ottignies sera terminée en 2029.

Ces échéances sont évidemment lointaines, mais il y a des raisons d’être optimiste, selon le porte-parole d’Infrabel. "Nous sommes résolument confiants, nous avons de bonnes raisons de croire que nous disposerons de tous les permis. Et les moyens sont là, nous avons des fonds qui permettent de mener ce chantier".

Archives : Journal télévisé du 28/03/18

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK