Palais

Une lettre du roi pour reconnaître Delphine Boël après sa mort : cela ne répondait pas à sa souffrance, selon son avocat

Une lettre du roi pour reconnaître Delphine Boël après sa mort : cela ne répondait pas à sa souffrance, selon son avocat