Regain de tension entre l'Iran et l'Arabie saoudite: "La main divine" vengera le cheikh

l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de l'Iran chiite.
l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de l'Iran chiite. - © AFP

Les déclarations continuent au lendemain de l'annonce de  l'exécution par le régime Saoudien du dignitaire chiite Nimr Baqer al-Nimr. Et cette fois, c'est l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême iranien qui s'est exprimé en affirmant dimanche que la "main divine" vengera l'exécution du cheikh saoudien chiite.

"Sans aucun doute, le sang de ce martyr versé injustement portera ses fruits et la main divine le vengera des dirigeants saoudiens", a déclaré l'ayatollah Khamenei, lors d'un discours devant des religieux, a rapporté son site officiel.

"Ce savant opprimé n'a ni encouragé les gens à prendre les armes ni comploté de manière secrète, il a seulement porté ouvertement des critiques", a ajouté M. Khamenei.

"Dieu ne pardonnera pas le sang versé de cet innocent", a-t-il martelé.

L'Iran a vigoureusement condamné l'exécution du dignitaire religieux saoudien et affirmé que Ryad allait payer un "prix élevé" pour cet acte.

Samedi soir, des manifestants ont attaqué et incendié l'ambassade de l'Arabie saoudite à Téhéran et le consulat saoudien à Machhad.

Ils ont lancé des cocktails Molotov contre l'ambassade et ont pu pénétrer à l'intérieur de l'enceinte diplomatique avant d'en être évacués par la police.

Une manifestation de protestation contre l'exécution du dignitaire chiite saoudien est prévue dimanche à 11h30 GMT à Téhéran.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK