Liban: 6 religieux sunnites syriens tués dans un attentat suicide

Liban: 6 religieux sunnites syriens tués dans un attentat suicide
Liban: 6 religieux sunnites syriens tués dans un attentat suicide - © JOSEPH EID - AFP

Six religieux sunnites syriens ont été tués et cinq blessés jeudi dans un attentat suicide perpétré contre le siège du Conseil des oulémas à Arsal, localité de l'est du Liban frontalière de la Syrie, selon une source de sécurité.

"Un kamikaze portant une ceinture d'explosifs a pénétré dans la salle au moment où se tenait une réunion du Comité des oulémas de Qalamoun (Syrie), qui regroupe des cheikhs (dignitaires religieux) syriens", a-t-elle indiqué.

L'un des religieux blessés a succombé à ses blessures, portant le nombre de morts à six, tous des dignitaires religieux syriens, a-t-elle ajouté. Cinq autre religieux, dont le président du Comité Othmane Mansour ont été blessés, a-t-elle précisé.

Selon l'agence officielle libanaise ANI, son adjoint, Omar al-Halabi, figure parmi les morts.

Ce comité d'oulémas s'occupe de questions religieuses et d'aide aux réfugiés syriens se trouvant dans cette ville.

La localité d'Arsal et sa région comptent une majorité d'habitants sunnites, partisans de la rébellion syrienne qui lutte contre le régime du président syrien Bachar al-Assad, alors que le reste est majoritairement chiite et un vivier pour le puissant mouvement libanais Hezbollah qui combat avec les forces de Damas.

Arsal accueille plusieurs dizaines de milliers de réfugiés syriens et des combattants de la rébellion qui ont des bases dans la zone montagneuse de la frontière.

L'an dernier, des djihadistes s'étaient brièvement emparés de la ville en lançant une attaque depuis le côté syrien de cette zone frontalière poreuse, prenant en otage des dizaines de membres des forces libanaises de sécurité.

Depuis, quatre ont été exécutés et 25 autres policiers et soldats sont toujours aux mains des djihadistes du Front al-Nosra, la branche d'Al-Qaïda en Syrie, et du groupe Etat islamique (EI).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK