Le Premier ministre palestinien a présenté la démission de son gouvernement

Le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah a remis mercredi la démission du gouvernement d'union au président Mahmoud Abbas, qui l'a chargé de former un nouveau gouvernement, a indiqué à l'AFP un proche collaborateur de Mahmoud Abbas.

"Hamdallah a remis sa démission à Abbas et Abbas lui a ordonné de former un nouveau gouvernement", a dit Nimr Hamad, conseiller politique de Mahmoud Abbas.

Rami Hamdallah doit commencer immédiatement ses consultations avec tous les mouvements palestiniens, y compris avec le Hamas islamiste aux commandes dans la bande de Gaza, a dit Nimr Hamad.

Cette démission sanctionne l'incapacité d'agir du gouvernement d'union formé en 2014 pour mettre fin à des années de dissensions qui ont quasiment tourné à la guerre civile en 2007 entre les deux principales formations palestiniennes, le Fatah laïque et modéré de Mahmoud Abbas, et le Hamas.

Le Hamas avait dit ce matin refuser toute dissolution "unilatérale" du gouvernement d'unité palestinien. "Le Hamas rejette tout changement unilatéral de gouvernement sans le consentement de toutes les parties", a dit à l'AFP Sami Abou Zouhri, porte-parole du mouvement islamiste.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK