Cisjordanie: une troisième station de radio à Hébron fermée par l'armée israélienne

L'armée israélienne a fermé durant la nuit de samedi à dimanche une troisième station de radio palestinienne en un mois à Hébron, en Cisjordanie occupée, en l'accusant d'encourager les violences, a indiqué une porte-parole militaire.

Des stations accusées d'encourager les violences

Les forces militaires "ont confisqué le matériel de diffusion de la station radio surnommée "Dream" qui a diffusé des programmes en vue de promouvoir et d'encourager le terrorisme contre des civils et les forces de sécurité israéliens", a précisé la porte-parole.

Deux stations de radio privées palestiniennes à Hébron, Al-Khalil et Al-Hourriya, accusées elles aussi d'encourager les violences, ont été fermées en novembre par l'armée israélienne.

La région de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, est au centre des violences qui frappent Israël et les Territoires palestiniens depuis le 1er octobre. Celles-ci ont fait 98 morts côté palestinien - dont un Arabe israélien - et 17 côté israélien, ainsi qu'un Américain et un Erythréen, selon un décompte de l'AFP. La majorité des Palestiniens tués l'ont été en tentant ou en menant des attaques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK