Une marche "pour changer l'Europe" arrivera à Bruxelles le 15 octobre

Le programme complet de ces actions est disponible sur le site www.ox15.eu.
Le programme complet de ces actions est disponible sur le site www.ox15.eu. - © Tous droits réservés

La marche vers Bruxelles "pour la démocratie et la solidarité en Europe", partira le 1er octobre de Cadix, dans le sud de l'Espagne, pour arriver 15 jours plus tard devant le siège des institutions européennes à Bruxelles. Les 15, 16 et 17 octobre, trois jours d'actions sont programmées par ces activistes à Bruxelles.

Cette coalition de militants associatifs et syndicaux européens, soutenue par les syndicats belges FGTB et CNE, ATTAC et le réseau belge de lutte contre la pauvreté, dit s'opposer aux accords de libre-échange, à la politique migratoire européenne, au dumping social, à l'austérité sociale, aux paradis fiscaux et à l'agro-business.

Un événement public sera organisé lors du départ de la marche le 1er octobre à Cadix. Un meeting sera organisé dans chaque ville étape du parcours comprenant Madrid (4 octobre), Barcelone (6 octobre), Paris (10 et 11 octobre), Calais (12 octobre), Metz (13 octobre) et Luxembourg (14 octobre). Quatre colonnes au départ d'Athènes, Lisbonne, Berlin et Londres rejoindront le cortège principal en cours de route.

"L'UE a complètement échoué"

A l'arrivée à Bruxelles, des meetings et l'installation d'un "No-TTIP camp" sont prévus. "Notre but est l'encerclement du sommet européen, là où seront discutées la politique migratoire et la gouvernance économique", indiquent mercredi les organisateurs dans un communiqué. "Nous sommes convaincus que l'UE a complètement échoué dans ces deux domaines. Malgré tout, elle s'obstine à vouloir poursuivre ses accords de libre-échange. Ils piétinent nos droits et la démocratie: nous allons perturber le sommet! "

En marge de ces actions, une journée européenne contre la pauvreté est également programmée à Namur le 16 octobre.

Le programme complet de ces actions est disponible sur le site www.ox15.eu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK