Un Belge au Portugal : "Les retraités continueront à venir habiter ici même si leur revenu est imposé"

Le gouvernement portugais a annoncé une taxe de 10% sur les revenus des pensionnés étrangers. Il est ainsi revenu ainsi sur sa mesure mise en place en 2013, qui consistait à exempter les pensionnés étrangers d'impôt sur leur revenu pendant 10 ans. Désormais, ceux qui ont décidé de s'installer au Portugal à partir du 1er décembre 2019 n'auront plus droit à cette exemption.

David Dos Santos, un Belge qui a développé un business immobilier au Portugal avec sa société Immo Paradise, affirme que "Cela n'aura aucun impact. Je suis persuadé que les Belges continueront à venir habiter au Portugal". Le Portugal avait été très touché par la crise financière de 2008. Le gouvernement portugais avait pris plusieurs mesures pour soutenir le secteur de l'immobilier, dont l'exonération d'impôt sur le revenu des retraités étrangers.

David Dos Santos affirme avoir fait venir une centaine de Belges à Lourinha, sur la Côte d’Argent, à 40 kilomètres au dessus de Lisbonne. "C'était un très bon coup de pub pour le Portugal, et ça a marché. Avant les Belges pensaient surtout à l'Espagne pour leur retraite, aujourd'hui, grâce à cette mesure, beaucoup envisagent aussi le Portugal comme alternative. "

Le professionnel de l'immobilier est confiant, il est certain que les retraités continueront à venir s'installer au Portugal. "Les retraités Belges sur place étaient très mal à l'aise avec cette mesure, car ils savent que beaucoup de Portugais ne vivent qu'avec une pension de 300 €. Les Belges ont de très bons contacts avec les Portugais, et en plus, ils bénéficient d'une qualité de vie exceptionnelle. Ils peuvent vivre avec une pension de 1000 € et aller au restaurant tous les jours." 

Dans les faits, peu de Belges avaient fait les démarches pour obtenir l'exonération

Ce régime spécial n'était réservé qu'aux résidents étrangers. Les pensionnés portugais n'y avaient pas droit. Ils viennent donc d'obtenir une situation plus égalitaire, puisque le gouvernement socialiste portugais a décidé de passer d'un système d'exonération totale à un système de taxation forfaitaire de 10% sur les revenus des pensionnés étrangers. "Mais dans les faits, peu de Belges ont effectué les démarches pour obtenir l'exonération d'impôt. Ici à Lourinha, il y a 50 retraités Belges, environ 5 seulement ne sont pas imposés sur leur revenus. Cela concerne surtout ceux qui ont des revenus importants et qui avaient la possibilité de payer les démarches avec un avocat, etc. "

De plus, il reste intéressant pour les familles Belges d'acheter une maison au Portugal, puisque les enfants qui héritent du bien ne doivent pas payer de droit de succession; c'est une des mesures qui a permis de relancer l'immobilier portugais ces dernières années...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK