Quelles sont les règles chez nos voisins européens ? Tour d’horizon des mesures anti-covid

En Europe, l’évolution de l’épidémie est différente d’un pays à l’autre. Cela conduit donc les Etats à durcir les mesures sanitaires en raison de la remontée des infections. Petit tour d’horizon de nos voisins les plus proches. 

ALLEMAGNE

L’Allemagne compte 2 678 262 cas positifs au coronavirus. Au total, 75 009 Allemands en sont décédés. Ce matin, le confinement en Allemagne a été prolongé jusqu'au 18 avril pour contenir une nouvelle vague d'infections au coronavirus. La chancelière allemande, Angela Merkel, et les dirigeants des Etats fédérés allemands ont dégagé un accord dans la nuit qui prévoit aussi la fermeture des magasins et l'annulation des offices religieux lors du week-end de Pâques, du 1er au 5 avril. "Nous sommes en quelque sorte dans une nouvelle pandémie désormais. Le variant britannique est devenu dominant", a déclaré la chancelière à l'issue de la réunion avec les dirigeants régionaux, décrivant une "situation très grave". Le variant britannique a "des caractéristiques très différentes. Plus mortel, plus contagieux, et contagieux plus longtemps", a-t-elle ajouté lors d'une conférence de presse.

Un assouplissement des restrictions sanitaires a été engagé le 8 mars, mais la propagation de variants plus contagieux du virus a fait remonter le nombre quotidien de nouvelles infections, laissant craindre une surcharge des hôpitaux sans l'instauration de nouvelles mesures.

4 images
Angela Merkel a annoncé la prolongation des mesures en Allemagne jusqu'au 18 avril prochain. © dpa/Pool

Couvre-feu :

Pas de couvre-feu dans le pays. Envisagé, il n’a pas été acté. Des couvre-feux ont déjà été instaurés par le passé mais très localement, seulement. En Bavière, notamment.  

Horeca :

Les bars et restaurants sont fermés. Décision prolongée jusqu’au 18 avril.     

Commerces :

Les mesures ne prévoient pas la fermeture des commerces dits essentiels, comme le souhaitait la chancelière. Mais au moment de Pâques, tous les commerces devront fermer.

Ecoles :

Il y a un mois, les écoles primaires et garderies ont rouvert, après deux mois de fermeture, dans une grande partie de l'Allemagne malgré la crainte d'une troisième vague épidémique provoquée par la diffusion du variant britannique. Ecole en présentiel seulement pour les primaires en demi-groupe et masqués. D’après les chiffres de l’UNESCO, en Allemagne, les écoles ont été fermées pendant 23,6 semaines.

A noter que partout dans le pays, le masque FFP2 est obligatoire dans les lieux publics.

4 images
Les restaurateurs de Rennes se rassemblaient, le 13 mars dernier, pour protester contre les mesures prises par le gouvernement français. © AFP or licensors

FRANCE

La France compte 4 298 395 personnes infectées par le virus. Au total, 92 621 sont décédées. Le gouvernement a donc décidé de prendre des mesures. Elles sont motivées par une situation épidémiologique inquiétante. Le nombre de malades du Covid-19 traités en services de réanimation ne cesse de grimper, avec plus de 4.500 patients, selon les chiffres de Santé publique France.

Les indicateurs de l'épidémie de Covid-19, se sont notamment envolés en Ile-de-France, selon les chiffres de l'Agence régionale de santé, le nombre de nouveaux cas frôlant celui atteint au pic de la deuxième vague, fin octobre.  En Ile-de-France, le taux d'incidence (nombre de nouveaux cas enregistrés sur une semaine) s'établissait à 537,3 pour 100.000 habitants sur les sept derniers jours, contre plus de 400 il y a une semaine. C'est plus de deux fois le seuil d'alerte fixé à 250 par le gouvernement. 

La France vient d’ailleurs d’annoncer qu’elle va mettre en place 35 vaccinodromes pour accélérer la campagne vaccinale contre le coronavirus qui seront opérationnels dans les prochains jours.

16 départements sont soumis pour 4 semaines à des restrictions sanitaires renforcées : Aisne, Alpes-Maritimes, Essonne, Eure, Hauts-de-Seine, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime, Somme, Val-de-Marne, Val-d’Oise et Yvelines. Ces 16 départements sont donc soumis à un confinement, 7 jours sur 7. Elles se situent toutes dans le nord, hormis les Alpes-Maritimes.

Couvre-feu : 

Entre 19h et 6h. Partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d'une amende de 135 € et jusqu'à 3750 € en cas de récidive.

Commerces :

Seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir – auxquels s’ajoutent les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers – afin de réduire les contacts dans les lieux clos ; Depuis le 1er février, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000 mètres carrés sont fermés par mesure de précaution.

Ecoles :

En France, les écoles primaires restent ouvertes. Celles du secondaire sont partiellement en distanciel et celles du supérieur majoritairement en distanciel. Mais face à la hausse des contaminations au Covid-19, des centaines de classes ont dû fermer ces dernières semaines et l'Éducation nationale peine à trouver des remplaçants aux enseignants absents. En France, plus de 2 000 classes sont actuellement fermées suite à des contaminations au Covid-19 chez des élèves ou des enseignants. D’après les chiffres de l’UNESCO, en France, les écoles ont été fermées pendant 9,7 semaines. Personne n’a aussi peu fermé les écoles en Europe que nos voisins français. A titre de comparaison, en Belgique, les écoles ont été fermées 15,4 semaines.

Déplacements hors domicile :  

Un simple justificatif de domicile est nécessaire pour les déplacements dans une zone située à moins de 10 km, sans limite de temps, entre 6h et 19h. Une attestation de déplacement dérogatoire est nécessaire pour les déplacements dans un rayon supérieur à 10 km, à l'intérieur du département ou pour les déplacements inter-régionaux. 

Manifestations et regroupements :

Ils seront strictement contrôlés, voire interdits si les gestes barrières ne peuvent être garantis. 

Déplacements inter-régionaux : 

Ils sont proscrits sauf motif impérieux ou professionnel ne pouvant être différés.

Activité professionnelle : 

Toutes les entreprises doivent encourager le télétravail à raison d’au moins 4 jours par semaine, les déplacements entre le domicile et le lieu de travail doivent également faire l’objet d’une vigilance accrue.

4 images
Au Grand-Duché de Luxembourg, à côté des centres de vaccinations, de nombreuses mesures anti-covid sont aussi mises en place. © AFP or licensors

LUXEMBOURG

Le Luxembourg enregistre 59 497 citoyens positifs au coronavirus. Au total, le pays enregistre 719 décès depuis le début de l’épidémie.

Couvre-feu :

Entre 23h00 et 6h00, les déplacements de personnes sur la voie publique sont interdits. Il est prévu jusqu’au 2 avril.

Horeca :

Les restaurants, bars et cafés sont fermés au public. Cette fermeture ne concerne cependant pas les cantines scolaires et universitaires. Les services de vente à emporter, de vente au volant et de livraison à domicile sont également possibles. Les hôtels et autres établissements d’hébergement restent ouverts. Leurs restaurant et bars sont cependant fermés au public, alors que le service de chambre et le service à emporter sont possibles.  

Commerces :

Les commerces, y compris les commerces non-essentiels, sont de nouveau ouverts au public. Cette réouverture s'accompagne de règles sanitaires nouvelles. Ainsi la limitation d'un client par 10m2 s'applique à toute exploitation commerciale accessible au public, quelle que soit sa surface de vente. Les petits commerces dont la surface de vente est inférieure à 20m2 peuvent toutefois accueillir deux clients au maximum en même temps. Il s'agit de pas trop pénaliser les petits commerces et de leur permettre de continuer à travailler.

Ecoles :

Au Luxembourg, les écoles et structures d’accueil sont ouvertes. Dans les lycées (classes supérieures), l’enseignement se fait en alternance. Au cours de la semaine du 8 au 14 mars, 337 cas de coronavirus ont été dénombrés parmi les élèves et le personnel enseignant au Luxembourg. Le ministère de l'Education indique qu’aucune chaîne d'infections n'a toutefois été découverte dans un établissement scolaire. D’après les chiffres de l’UNESCO, au Luxembourg, les écoles ont été fermées pendant 15,9 semaines.

4 images
Se faire tester pour aller à un concert? Peut-être l'éclaircie pour le secteur culturel néerlandais dans un pays où le confinement est prévu au moins jusqu'au 31 mars. © AFP

PAYS-BAS

Depuis le début de l’épidémie, les Pays-Bas a été confronté à 1 207 806 personnes testées positives. Au total, 16 290 Néerlandais sont décédés après avoir contracté le virus. Mark Rutte vient d’annoncer que le couvre-feu commencera dès 22 heures à partir du 31 mars prochain.

Couvre-feu :

Depuis le samedi 23 janvier 2021, les Pays-Bas ont instauré un couvre-feu de 21h00 à 4h30 jusqu'au 31 mars prochain. 

Horeca :

Tous les bars et restaurants (coffeeshops inclus) sont fermés. Les services de livraison ainsi que la restauration à emporter restent autorisés. La vente, livraison ou consommation en lieu public d’alcool est interdite entre 20.00 heures et 07.00 heures. Les établissements de restauration à emporter doivent fermer au plus tard à 01.00 heures. Les hôtels restent ouverts, mais les restaurants et room service au sein de l’hôtel sont fermés. Les discothèques et boîtes de nuit restent fermées.

Commerces :

Les commerces non-essentiels sont ouverts mais sous strictes conditions. Depuis le 3 mars 2021, tous les commerces non-essentiels peuvent accueillir des visiteurs sur rendez-vous. Il est également possible de commander des articles à emporter. Une durée de 4 heures doit se trouver entre la commande et la réception de l’article. Les enregistrements se font au moins 4 heures à l’avance. Les nocturnes sont annulées. Depuis le 1er décembre 2020, le port du masque est obligatoire pour toute personne âgée de plus de 13 ans dans les espaces publics fermés.

Ecoles :

Aux Pays-Bas, les écoles fermées ont rouvert. Pour les crèches et les écoles primaires, elles sont ouvertes mais les garderies sont fermées sauf pour le personnel ayant un métier dit "essentiel". En secondaire, il y a une journée minimum en présentiel pour les élèves. Le reste se fait à distance. D’après les chiffres de l’UNESCO, aux Pays-Bas, les écoles ont été fermées pendant 18,1 semaines.

La pandémie progresse à des vitesses différentes en Europe. Certains pays espèrent entrevoir la sortie du tunnel, comme le Royaume-Uni et le Portugal qui amorcent leur déconfinement, quand d’autres se résolvent à reconfiner plus fort. C’est le cas de la Pologne. En Belgique, les chiffres ne sont pas bons. De nouvelles mesures ne sont pas à exclure.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK