Pourquoi Emmanuel Macron s'exprime-t-il dans le magazine français Valeurs actuelles?

Emmanuel Macron a accordé une interview au magazine Valeurs actuelles
Emmanuel Macron a accordé une interview au magazine Valeurs actuelles - © Valeurs actuelles

Les thèmes sont sans surprises: immigration, islam, communautarisme, laïcité, droit d'asile... Ce qui est surprenant, c'est le média. Le président français, Emmanuel Macron, a accordé une longue interview au magazine français "Valeurs actuelles", un hebdomadaire ultra-conservateur qui évoque régulièrement les thèses de l'extrême droite dans ses colonnes. "Cela faisait deux ans et demi que nous cherchions à rencontrer Emmanuel Macron. Deux ans et demi d'occasions manquées, de poignées de mains, d'entretiens informels, sans jamais parvenir à l'inviter dans “nos” colonnes" explique le magazine sur son site internet. 

"Valeurs actuelles" multiplie les Unes et les articles sur les thématiques liées à "l'immigration" et à "l'identité nationale". Le directeur de la publication du magazine avait notamment été condamné en 2015 pour "provocation à la discrimination, la haine ou la violence envers les Roms" suite à la diffusion d'une série d'articles réunis sous l'intitulé "Roms, l'overdose. Assistanat, délinquance,... ce qu'on a pas le droit de dire". Le journal avait utilisé, de manière répétitive, des mots comme "fléau", "plaie", "invasion". 

Un choix surprenant ... ou pas tant que ça ? 

Emmanuel Macron a profité du trajet retour d'un récent voyage dans l'Océan indien pour recevoir, dans l'avion présidentiel, un des rédacteurs en chef de l'hebdomadaire. Les proches du chef de l'Etat justifient ce choix par la volonté de "parler à tous les Français". Certains de ceux qui le critiquent, dans les rangs de l'opposition, évoquent une volonté de "structurer le débat" pour mener vers un duel avec Marine Le Pen à la présidentielle de 2020, dans l'espoir de passer devant au second tour. 


Nous avons contacté Pierre Baudewyns, politologue à l'UCLouvain, spécialiste du comportement des électeurs en Europe pour décrypter la stratégie d'Emmanuel Macron.  

1. En accordant cette interview, quelle est la stratégie d'Emmanuel Macron ? 

"L'électorat d'extrême droite est souvent ce qu'on appelle un électorat caché. Si vous faites des sondages et que vous demandez aux gens pour qui ils vont voter, il est rare que les réponses soient "je vais voter pour un parti d'extrême droite". En tant que candidat à une élection, pour atteindre cet électorat "caché", vous pouvez vous tourner vers les médias traditionnels mais vous n'êtes pas sûr de l'atteindre ou de le toucher. Vous pouvez aussi utiliser les canaux très directs, sans filtre journalistique, comme les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi faire l'analyse que cet électorat a un accès privilégié à un média qui diffuse des positions en phase avec celle d'un parti d'extrême droite. Il est donc possible qu'Emmanuel Macron ait décidé de travailler les électeurs d'extrême droite à la source de l'information en accordant une interview à Valeurs actuelles, pour essayer de faire percoler des idées sur les enjeux hyper-sensibles mis en avant par l'extrême droite. De ce point de vue là, les deux acteurs ici sont potentiellement gagnants. Valeurs actuelles obtient une interview avec un président et ici le président obtient un canal plus direct de communication vers cet électorat d'extrême droite".  

2. Est-ce aussi un risque pour Emmanuel Macron ? 

"Ce choix, c'est une arme à double tranchant car Emmanuel Macron risque de susciter clairement une opposition des autres partis dans le spectre politique, et pas seulement des partis de gauche. Le risque, c'est aussi de créer l'effet contraire à celui recherché car en essayant de séduire de la sorte l'électorat d'extrême droite, certains militants ou électeurs potentiels pourraient se conforter dans leurs idées sans donner de crédit à Emmanuel Macron en se disant "il essaye de nous attirer, mais ça ne fonctionnera pas"."

3. Quand Emmanuel Macron donne cette interview, anticipe-t-il le scénario d'un duel avec Marine Le Pen en 2020 ? 

"On peut se poser la question de savoir si c'est la stratégie qui se cache derrière cette interview mais cela, c'est un peu la boite noire des partis et des mouvements politiques. C'est souvent au lendemain de l'élection, et pas avant, que les acteurs politiques dévoilent un peu plus les stratégies qu'ils avaient mises en place". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK