Pour la première fois plus de décès que de naissances en Europe en 2015

Globalement, l'UE a enregistré plus de décès (5 226 500) que de naissances (5 091 300), mais la tendance est à la hausse pour 17 pays.
Globalement, l'UE a enregistré plus de décès (5 226 500) que de naissances (5 091 300), mais la tendance est à la hausse pour 17 pays. - © Wikimédia Commons

L'Union européenne a enregistré, pour la première fois en 2015, plus de décès que de naissances. La population européenne augmente cependant légèrement, grâce à l'arrivée de migrants, ressort-il des premières estimations de la population au 1er janvier 2016 publiées vendredi par Eurostat, le bureau européen de statistiques.

Les États membres les plus peuplés de l'UE restent l'Allemagne (82,2 millions de résidents), la France (66,7 millions), le Royaume-Uni (65,3 millions) et l'Italie (60,7 millions).

La Belgique en positif

En 2015, la population a augmenté dans 17 pays de l'UE. La plus forte croissance a été observée au Luxembourg (+2,3%), puis en Autriche (+1,18%) La Belgique enregistre elle aussi une belle croissance de 0,72%. Dans le même temps, la population a diminué dans onze États membres. C'est la Lituanie qui enregistre la plus forte baisse (-1,13%), devant la Lettonie, la Croatie, la Bulgarie, la Grèce et la Roumanie.

Globalement, l'UE a enregistré plus de décès (5 226 500) que de naissances (5 091 300). C'est en Bulgarie que le taux brut de mortalité était le plus élevé (15,3 décès pour mille résidents).

La Belgique a quant à elle enregistré 122 300 naissances et 110 500 décès, soit un solde positif de 1%.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK