Mise en place des consignes: en Allemagne, il est "impensable" de jeter une bouteille à la poubelle

Toutes les bouteilles en plastique sont récupérées.
3 images
Toutes les bouteilles en plastique sont récupérées. - © S. Millard

Neufchateau a lancé ce mardi un projet-pilote de reprise des canettes. C'est la première des 24 communes à se lancer dans ce projet-pilote de propreté publique en Wallonie. Pendant deux ans, Neufchâteau et 23 autres entités locales vont encourager les citoyens à réduire les quantités de déchets dispersés dans la nature en ramassant les canettes abandonnées dans les fossés, sur les trottoirs et autres sentiers. L'opération prévoit notamment un système de reprise automatisé, grâce à une machine spécifique accessible 24h/24. 

Il faut dire que la Belgique a du retard en la matière.

En Allemagne, la consigne est une tradition et même une obligation pour le plastique PET, et ce depuis 15 ans. Pour un Allemand, il est impensable de jeter une bouteille vide à la poubelle, les bouteilles réutilisables font parties du quotidien.

Pour Claudia Scholz, cela n'a rien de contraignant : "on les reconnaît à ce logo...en faisant les courses, on ramène en même temps celles qui sont vides."

Grâce à ce système de consigne, les Allemands sont incités à rapporter leurs bouteilles en plastique en magasin, magasins qui sont eux-mêmes obligés de les reprendre.

Résultat: moins de bouteilles en plastique se retrouvent dans la nature.

Les bouteilles les moins écologiques sont consignées à 0,25€, les autres contenants réutilisables sont consignés à 0,15€ et les bouteilles de bière, le sont à 0,08€. Même si Stefan Piltz qui vient de rapporter ses bouteilles se réjouit d'avoir récupéré 6,55€, la motivation première c'est bien l'environnement : " Comme ça on pollue un peu moins."

Ainsi en Allemagne, 98,5% des bouteilles consignées sont collectées, contre 62% seulement en Belgique.

Les bouteilles en PET recyclées sont transformées en films plastiques, en fibres pour l'industrie du textile ou bien en flacons de shampoings. Pour autant la consigne n'est pas la solution miracle pour réduire la production et la consommation de plastique. Le gouvernement s'est fixé comme objectif ambitieux pour 2019 que seul un tiers des bouteilles devront être à usage unique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK