L'Irlande s'apprête à célébrer ses premiers mariages homosexuels

Les premiers mariages homosexuels vont pouvoir se tenir à partir de lundi en Irlande, six mois après une consultation historique qui a vu ce pays de tradition catholique devenir la première nation au monde à autoriser cette pratique par référendum. Les mariages homosexuels déjà contractés à l'étranger seront, eux, automatiquement reconnus par les autorités irlandaises.

Avec 62,1% de "oui", les Irlandais avaient approuvé en mai "le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe". L'entrée en vigueur a toutefois été freinée par de nombreux recours, dans ce pays catholique où l'homosexualité n'a été dépénalisée qu'en 1993.

"C'est un moment extraordinaire pour nous"

"Après des années d'attente, c'est un moment extraordinaire pour nous", a souligné la sénatrice Katherine Zappone, qui avait essuyé un échec en 2006 devant la Haute cour à laquelle elle demandait de reconnaître le mariage avec sa compagne contracté au Canada. La sénatrice était devenue l'un des fers de lance de la campagne en faveur de la légalisation du mariage homosexuel dans le pays. Avec son épouse, qu'elle a redemandée en mariage en direct à la télévision après le résultat du référendum, elle prévoit de "rapatrier" son mariage lors d'une cérémonie en janvier.

Au total, 2054 couples se sont "unis civilement" depuis que l'Irlande a introduit cette possibilité en 2011. Il devront organiser une nouvelle cérémonie pour convertir ces unions en mariage. Selon la loi irlandaise, il faut soumettre "une intention de se marier" aux autorités trois mois avant la tenue du mariage. Mais ceux déjà engagés dans une union civile bénéficieront d'une procédure accélérée, ne nécessitant de s'enregistrer que quelques jours à l'avance.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK