L’Allemagne renforce ses objectifs climatiques, poussée dans le dos par la justice

"Nous devons faire plus" pour le climat pour les générations futures, a jugé mercredi la chancelière Angela Merkel, après la retentissante censure, fin avril, d’une partie de sa "loi climat", jugée trop peu ambitieuse par la Cour constitutionnelle..

La Cour constitutionnelle allemande "nous a dit 'vous ne pouvez pas seulement avoir des libertés pour les générations actuelles, vous devez aussi penser aux libertés pour les générations à venir", a souligné Mme Merkel lors d’un échange avec des étudiants néerlandais par vidéo. "C’est une nouvelle perspective juridique qui pourrait avoir de nombreuses conséquences" et qui stipule "que nous devons faire encore plus", a-t-elle souligné.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 65% d’ici à 2030

Le gouvernement allemand a annoncé mardi son intention de rehausser ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Berlin compte désormais réduire de "65%" ses émissions d’ici à 2030 par rapport à 1990, contre 55% auparavant, puis "88%" d’ici à 2040, avec la volonté d’atteindre la neutralité carbone "en 2045", soit cinq ans plus tôt que prévu, a annoncé le ministre des Finances Olaf Scholz.
 

Climat: accord européen (JT 21/04/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK