Italie: Matteo Salvini devant la justice pour avoir bloqué un bateau de migrants

L'ancien ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini doit être jugé samedi dans la capitale sicilienne Palerme pour son rôle en 2019 dans le blocage du navire de migrants Open Arms dans un port italien.

Le ministère public accuse Salvini de privation de liberté et d'abus d'autorité, après avoir empêché le navire de l'organisation humanitaire espagnole d'entrer dans un port. Le chef du parti de droite Lega risque 15 ans de prison s'il est reconnu coupable. 

Matteo Salvini a été ministre de l'Intérieur de juin 2018 à septembre 2019 dans le premier gouvernement de l'ex-premier ministre Giuseppe Conte.

Des personnes désespérées se sont jetées à l'eau

Au cours du procès, le tribunal veut également interroger l'ancienne conseillère du gouvernement Luciana Lamorgese, qui est maintenant ministre de l'Intérieur, ainsi que le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio, ministre du Travail et de la Politique sociale à l'époque. Salvini a poursuivi ce qui était considéré comme une ligne anti-migratoire dure.

En août 2019, le navire Open Arms avait secouru plus de 160 personnes en détresse en mer Méditerranée au cours de trois interventions, selon les informations fournies par l'organisation humanitaire.

L'Open Arms était amarré au large de Lampedusa depuis la mi-août environ, mais n'était pas autorisé à y accoster. La situation sanitaire et la tension à bord ont atteint un point critique. Des personnes désespérées se sont jetées à l'eau pour tenter de rejoindre le rivage. 

Le ministère public avait finalement fait en sorte que l'Open Arms soit saisi après une inspection à bord, de sorte qu'il puisse accoster avec les migrants restants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK