France: pourquoi le nouveau ministre de la Justice, l'avocat Eric Dupond-Moretti, suscite déjà la controverse

La désignation d'Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice, c'est le gros coup de com du remaniement orchestré par Emmanuel Macron. Pour certains, c'est comme "faire rentrer un loup dans une bergerie ou transformer un braconnier en garde-chasse."

Eric Dupond-Moretti a 59 ans, il vient d'une famille peu aisée du Nord. Il est né à Maubeuge, à la frontière belge. L'homme est aujourd'hui l'un des avocats les plus réputés de France. Il ose, il a une carrure, une voix, une prestance et il n'hésite jamais à déranger, à attaquer, à faire mal.

Les acquittements, il connaît

Il aurait déjà obtenu, le nombre exact fluctue, près de 150 acquittements. Il a déjà défendu pêle-mêle Jérôme Kerviel, Bernard Tapie, Karim Benzema et des personnalités politiques aussi diverses que Jérôme Cahuzac ou le couple Balkany.

Et lorsqu'on demande à Eric Dupond-Moretti, comment il peut défendre des assassins, sa réponse est forte: " Nous autres pénalistes, nous ne faisons pas de morale mais du droit. Reprocherait-on à un chirurgien d'opérer un malade du foie au motif que s'il est mourant, c'est parce qu'il buvait trop? Pour l'avocat, c'est la même logique. Sa robe est au service de celui qui la demande, à condition qu'il ne me demande pas de plaider une absurdité."

Il n'est pas tendre du tout avec la magistrature

Les syndicats de magistrats sont déjà montés au créneau suite à sa désignation. Il est vrai qu'Eric Dupond-Moretti ne ménage jamais les magistrats.

Il existe de grands juges, c'est le troupeau qui est petit

Morceau choisi: " Je ne vais pas faire semblant de chanter les louanges de la magistrature. Je me méfie de son corporatisme, de sa frilosité, de la détestation qu'elle voue au Barreau. Pourtant, il existe de grands juges, c'est le troupeau qui est petit." 

Il est très critique à l'égard du féminisme

En 2018, lors d'un procès, Eric Dupond-Moretti n'a pas mâché ses mots. " C'est bien beau que la parole des femmes se libère mais vous préparez un curieux mode de vie aux générations futures."

Pour lui, il y a aujourd'hui une hystérisation du débat concernant les relations entre les hommes et les femmes. " Que siffler une femme devienne une infraction pénale, c'est ahurissant. La bienséance doit régler ça, pas la loi."

Un ministre pas comme les autres

C'est certain. Eric Dupond-Moretti est aujourd'hui une vedette, une personnalité médiatique. Mais désormais, il est aussi ministre...de la Justice. Ce n'est pas une désignation gadget. Quelle sera sa liberté de ton, de parole?

Les vrais avocats pénalistes ne reconnaissent ni Dieu, ni maître

Que lui autoriseront Emmanuel Macron et Jean Castex, le nouveau premier ministre, tout son inverse. Que voudra-t-il changer en sachant que le parcours d'une réforme est long et sinueux en politique? En tout cas, comme avocat pénaliste, il a un jour expliqué que" les vrais avocats pénalistes ne reconnaissent ni Dieu, ni maître, ils ne rendent de compte à personne."

Et comme ministre, sera-t-il différent? En tout cas, c'est la deuxième fois qu'un avocat de renom devient ministre de la Justice après Robert Badinter en 1981 qui avait obtenu l'abolition de la peine de mort.

Archives : Journal télévisé du 05/02/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK