Coronavirus : les 27 s’accordent pour permettre l’entrée dans l’UE aux voyageurs entièrement vaccinés

Les représentants des États membres se sont mis d’accord mercredi pour permettre l’entrée dans l’UE aux voyageurs de pays tiers ayant reçu les doses nécessaires de vaccins anti-Covid autorisés au niveau européen.

À l’approche de la saison touristique estivale, les ambassadeurs des 27 ont approuvé cette recommandation proposée par la Commission européenne, qui n’est toutefois pas d’application contraignante. La Commission s’est réjouie de cet accord, intervenu deux semaines et demie après sa proposition.


►►► A lire aussi : Bruxelles : un certificat COVID pas (tout à fait) inutile


Le Conseil (États membres), a-t-elle précisé, va aussi étendre la liste de pays tiers connaissant une bonne situation épidémiologique, et depuis lesquels les voyageurs seront autorisés selon les nouveaux critères convenus.

Nouveau mécanisme de restrictions d’urgence

En outre, pour limiter le risque d’entrée de variants dans l’UE, le Conseil a décidé d’un nouveau mécanisme de restrictions d’urgence permettant aux États membres de réagir rapidement et de manière coordonnée, selon un porte-parole de la Commission.

À ses yeux, ces éléments aideront à reprendre les voyages en toute sécurité, tout en permettant d’instaurer des restrictions rapides en cas d’arrivée de nouveaux variants.


►► A lire aussi : La Commission européenne veut permettre aux voyageurs vaccinés de pays tiers d'entrer dans l'UE


L'UE avait fermé ses frontières extérieures en mars 2020 pour les voyages "non essentiels" et établi à partir de juin une liste restreinte, révisée régulièrement, de pays tiers dont les résidents -vaccinés ou non- peuvent entrer dans l'Union.

Avantages pour les personnes vaccinées: JT 14/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK