Coronavirus en France : les cérémonies religieuses reprennent ce dimanche, mais la limite de 30 personnes autorisées suscite la controverse

Ce dimanche, les lieux de cultes vont pouvoir rouvrir en France après un mois de confinement. Mais le nombre de fidèles autorisés est limité à 30 personnes. Une jauge qui crée déjà la controverse. Le Conseil d’Etat demande au gouvernement de revoir sa copie.

Le gouvernement avait annoncé que le protocole sanitaire pourrait être revu autour du 15 décembre, en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Mais la Conférence des évêques de France (CEF) a déposé une requête auprès du Conseil d’Etat pour obtenir dès maintenant cet assouplissement.

La décision du Conseil d’Etat est tombée ce dimanche matin.

Le Conseil d’Etat a ordonné dimanche au gouvernement de revoir dans les trois jours son décret limitant à 30 personnes le nombre de fidèles autorisés à assister aux cérémonies religieuses.

"Il est enjoint au Premier ministre de modifier, dans un délai de trois jours […] les dispositions (du décret limitant le nombre de fidèles à 30) en prenant les mesures strictement proportionnées d’encadrement des rassemblements et réunions dans les établissements de culte", a décidé la plus haute juridiction administrative française.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK